1 ère session ordinaire de la Commission nationale d’aménagement du territoire : Vers l’examen de l’avant projet de la note conceptuelle du schéma national d’aménagement du territoire

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le ministre de l’Aménagement du Territoire et du Développement  Communautaire, M. Maman Ibrahim Mahaman a présidé hier matin à Niamey, l’ouverture de la première session ordinaire  de la  Commission Nationale d’Aménagement du Territoire (CNAT). L’objectif de cette session vise à examiner et à enrichir l’avant-projet de la note Conceptuelle du Schéma National d’Aménagement du Territoire (SNAT).

Dans son discours à cette occasion, le ministre de l’Aménagement du Territoire et du Développement  Communautaire, M. Maman Ibrahim Mahaman a rappelé que le 23 juin 2021, à peine trois (3) mois après l’installation du Gouvernement, le Premier ministre, M. Ouhoumoudou

Mahamadou, a procédé à l’installation de la Commission Nationale d’Aménagement du Territoire (CNAT) et au lancement officiel du processus d’élaboration de notre premier Schéma National d’Aménagement du Territoire (SNAT).

« Placé au cœur de l’architecture de la planification du développement de notre pays, le Schéma National d’Aménagement du Territoire (SNAT) permettra d’offrir entre autres à notre Stratégie de Développement Durable et de Croissance Inclusive (SDDCI Niger 2035), une assise spatiale concrète et un meilleur cadrage de ses orientations ; à la planification du développement, les moyens de mieux identifier et localiser les programmes d’investissements dans des zones adéquates », a-t-il affirmé.

Par ailleurs, M. Maman Ibrahim Mahaman a expliqué que le fondement juridique du Schéma National d’Aménagement du Territoire (SNAT) repose d’abord sur notre Constitution qui dispose en son article 146. « Ce fondement est corroboré par l’article 165 de la même Constitution qui indique que  l’État veille au développement harmonieux de toutes les collectivités territoriales sur la base de la solidarité nationale, de la justice sociale, des potentialités régionales et de l’équilibre inter régional », a-t-il souligné.

La Commission Nationale d’Aménagement du Territoire (CNAT) est un organe de conception prévu par le cadre juridique dont la mission est d’assister le Ministre chargé de l’Aménagement du Territoire dans la mise en œuvre de la Politique Nationale d’Aménagement du Territoire.  A ce titre, a dit le ministre, cette commission est chargée entre autres d’œuvrer à une meilleure connaissance du territoire national à travers la localisation, l’évaluation des ressources et des

potentialités d’une part, l’identification des contraintes naturelles, humaines économiques qui entravent le développement d’autre part ;  de dégager les tendances de l’évolution

des ressources et de

proposer des scénarii d’aménagement du territoire en vue d’un développement durable, harmonieux et équilibré ;  d’assurer avec les administrations concernées, le déroulement des travaux de conception et de mise en œuvre des outils ainsi que le suivi et l’évaluation des activités relatives à l’aménagement du territoire ; de formuler des avis et suggestions sur tous les outils techniques d’aménagement du territoire, notamment le Schéma National, les Schémas Régionaux avant leur adoption ;  d’approuver les Schémas Inter Régionaux et les Schémas Inter Communaux d’Aménagement du Territoire, le Schéma d’Organisation Fonctionnelle et

d’Aménagement, la Directive Territoriale au Gouvernement pour d’Aménagement avant leur soumission adoption et  enfin d’examiner et faire des suggestions sur toute question relative à l’aménagement du territoire à soumettre au Comité Interministériel d’Aménagement du Territoire ou au gouvernement.

Pour sa part, le Représentant de la GIZ, Dr Sani Mamadou Abdou a exprimé l’engagement de ce programme au niveau du Niger à  soutenir l’élaboration du Schéma National d’Aménagement du Territoire (SNAT). « La GIZ Niger, à travers le PromAP, se veut proche des politiques et programmes nationaux visant davantage à outiller le pays en instruments indispensables pour son développement », a-t-il indiqué.

Selon Dr Sani Mamadou Abdou, le Schéma National de l’Aménagement du Territoire constitue un outil stratégique d’aide à la décision, aussi bien pour les pouvoirs publics que pour le secteur privé et la société civile.  Il définira pour l’avenir, les grandes orientations de développement durable du territoire nigérien ainsi que les principales actions de développement spatial à mettre en œuvre afin d’assurer une utilisation optimale du territoire et de ses ressources. « C’est pour cette importance que la coopération allemande appuie depuis quelques années, les régions de Tillabéri, Tahoua et Agadez, dans leur effort en matière de planification du développement notamment  les PDR et les Schémas d’aménagement foncier », a-t-il affirmé.

 Yacine Hassane(onep)