13ème édition du FIMA : Les organisateurs s’activent pour la réussite de l’événement

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

En prélude à la 13ème édition du FIMA (Festival International de la Mode en Afrique), les organisateurs ont animé le mercredi 25 août dernier une conférence de presse à Niamey. La 13ème édition du FIMA dont le thème est : «La Mode, Dynamique de paix vers l’Intégration Touristique et Culturelle de l’Afrique», se tiendra du 1er au 5 décembre à Niamey. Cette conférence de presse a été rehaussée par la présence du ministre de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat M. Mohamed Hamid, du président du Conseil Economique, Social et Culturel (CESOC), M. Mairou Malam Ligari ainsi de plusieurs personnalités et acteurs culturels.

Dans ses propos introductifs, le promoteur du FIMA, M. Seidnaly Sidhamed Alphadi s’est appesanti sur le contenu de l’édition de cette année. Selon lui, en 23 ans d’existence le FIMA a initié et pérennisé plusieurs projets de promotion artistique et culturelle dont entre autres les concours jeunes stylistes, Top model et le concours de «meilleur artisan maroquinier bijoutier». Ainsi, M. Seidnaly Sidhamed Alphadi a ajouté que ces concours ont contribué à valoriser le travail des artisans locaux en les incitant à cultiver l’excellence. «Tout au long des différentes éditions, plusieurs jeunes talents ont bénéficié d’une plateforme d’expression de leur savoir-faire ainsi que d’une opportunité de carrière prometteuse pour les différents lauréats. Ces activités sont partie intégrante du festival à chaque édition. Le succès enregistré à toutes les occasions nous a encouragés à nous engager davantage dans la culture de l’excellence en initiant la création d’une Ecole Supérieure de la Mode et des Arts, pour une formation professionnelle dans le secteur. Cette école dont le chantier est en cours est conçue pour être une référence de premier ordre sur le continent. A ce propos, je tiens à remercier le gouvernement du Niger pour son soutien constant et tous les partenaires du projet qui sont à nos côtés afin de le traduire dans le concret car, cela contribuera à une intégration africaine à travers la mode et les arts», a notifié le promoteur du FIMA.

Pour sa part, le ministre de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat, M. Mohamed Hamid a précisé que le FIMA constitue aujourd’hui à la fois une fierté nationale, un marché culturel d’envergure internationale et un cadre d’échanges regroupant, à chaque édition et pendant plusieurs jours, des partenaires et personnalités du monde de la Culture et des Arts.

Ainsi, le ministre en charge de la culture a déclaré que l’édition 2021 du FIMA dont la devise est ‘’Culture, Paix et Développement’’, cadre parfaitement avec les orientations de la politique culturelle nationale. Cette édition comprend plusieurs manifestations culturelles avec comme axe central, le défilé de mode réunissant de grands créateurs Africains, Américains, Asiatiques et Européens de la haute couture. «La 13ème édition du FIMA coïncide-t-elle avec la vision de l’Union Africaine en faveur du développement culturel pour l’année 2021 sous la thématique ‘’Arts, culture et patrimoine : un levier pour construire l’Afrique que nous voulons’’. C’est pour toutes ces raisons que mon département ministériel fait de la promotion du FIMA son cheval de bataille. Il est bien vrai que de sa première édition à ce jour, l’Etat a toujours fortement soutenu son organisation. Pour l’édition 2021, l’Etat ne dérogera pas à la règle», a assuré le ministre de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat M. Mohamed Hamid.

Notons qu’au cours de cette conférence de presse, plusieurs questions relativement au FIMA ont été évoquées. Cette phase de question-réponse a permis aux organisateurs d’aborder en profondeur les contours de la 13ème édition du FIMA.

Abdoul-Aziz Ibrahim(onep)