1er Congrès Statutaire et d’investiture du Parti la Convention Nationale pour la République (CNR-GAYYA) : M. Salou Gobi investi candidat à la présidentielle 2020-2021

Politique
Spread the love

Sharing is caring!

 

La Convention Nationale pour la République (CNR-GAYYA) a organisé le samedi 26 septembre au Palais du 29 juillet, son 1er Congrès statutaire et d’investiture sous le thème « l’audace d’agir pour un sursaut national et un  sursaut citoyen ». Aux termes de ces travaux, M. Salou Gobi a été investi président et candidat à la présidentielle 2020-2021. Pour traduire cela en acte, le président par intérim lui a remis symboliquement devant les participants, le drapeau de la dite formation politique. Etaient présents à ce congrès toutes les délégations du parti ainsi que plusieurs responsables des partis alliés invités.

Lors de la clôture des travaux de ce congrès, le président du parti de la Convention Nationale pour la République a relaté certains obstacles dont fait face notre pays avant d’évoquer les changements que compte apporter son parti à travers les priorités dont il s’est fixé. C’est ainsi qu’il a annoncé que la première préoccupation de son parti, c’est de s’attaquer à l’épineuse question de sécurité sociale. Selon lui, elle sera étudiée minutieusement en concertation avec des différentes composantes de la nation, dans le cadre globale de notre pays avec les pays voisins et en relation avec les partenaires au développement qui veulent lutter véritablement et sincèrement contre le terrorisme international, le trafic d’arme, des stupéfiants ainsi que le banditisme. M. Salou Gobi a dit que son parti préconise l’ouverture la plus large possible en matière de coopération mais dans le respect strict de notre souveraineté.

La deuxième priorité, a expliqué le président du CNR, « c’est de susciter un sursaut national et un sursaut citoyen ainsi que le respect des institutions en vue d’une réunification d’une nation unie ». Il s’agit, pour lui, « de mettre fin à toutes les dérives individuelles et collectives qui compromettent gravement l’avenir de notre pays ; il s’agit de mettre fin aux dérives suicidaires notamment la mal gouvernance». Aussi, il a souligné que leur «vision est d’œuvrer pour la préservation de la diversité qui est l’ADN du peuple

nigérien». Selon lui, cette diversité se manifeste au plan ethnique, religieux et culturel, elle n’a jamais été un frein à la cohésion sociale, elle demeure une source de richesse, de dynamisme et de vitalité du fondement de notre vivre ensemble.

« Notre action de la préservation de la diversité se reflètera également au niveau du respect de la pluralité d’opinion sur les affaires nationales et publiques et la garantie de la loi fondamentale. Notre volonté est de susciter un sursaut national qui doit se traduire dans une action politique résolument engagée sur le respect de l’intérêt public gage de la restauration de la confiance entre le peuple et les détenteurs du pouvoir », a déclaré M. Salou Gobi.

Il a  expliqué que la CNR-GAYYA a également l’ambition de faire retrouver à l’homme nigérien l’image de la droiture, du profond attachement aux valeurs de dignité, de loyauté et d’intégrité qu’on lui reconnait jadis. Le profond attachement pour le travail bien fait et le sens élevé du patriotisme qu’il a su cultiver au fil du temps ; susciter la flamme de l’espérance.

Salou Gobi a ajouté que son parti a l’intention d’attaquer à leurs racines, les facteurs de crise sociale et politique en réhabilitant les mécanismes de prévention desdites crises. Mieux, a-t-il poursuivi, la CNR va œuvrer énergiquement pour bannir la dépolitisation de l’administration, le clientélisme et la personnalisation des organes administratifs en vue de renforcer durablement les capacités de l’Etat.

L’instauration de la bonne gouvernance « sera la troisième priorité du programme de la CNR à travers l’instauration des mécanismes de gestion consensuelle des questions

politiques et sociales», a-t-il promis.

 

 Mamane Abdoulaye(onep)