1ère et 2ème journée des éliminatoires de la CAN 2023 : Le Mena fait un parcours honorable

Sport
Spread the love

Sharing is caring!

Le Onze national du Niger, le Mena, a disputé les deux premières journées des éliminatoires de la CAN 2023 qui se jouera au bord de la lagune Ebrié. En deux sorties, le Mena a fait deux matchs nuls sur le score identique de 1 but partout, contre la Tanzanie le 4 juin au stade Mathieu Kérékou de Cotonou, et hier 8 juin à Kampala, contre l’Ouganda.

A l’occasion de sa première confrontation contre les Taifa Stars, le Mena qui accueillait l’équipe tanzanienne, a encaissé un but dès les premières minutes de jeu, avant de réagir et de rétablir la parité. Pendant ce match, sur plusieurs temps forts, les poulains de Jean Michel Cavalli ont failli obliger l’adversaire à courber l’échine. Mais la précipitation et le manque de sang-froid dans les derniers gestes des attaquants nigériens ont empêché à l’équipe d’ouvrir sa campagne africaine par une belle victoire loin de ses propres installations du stade Général Seyni Kountché de Niamey. Le match nul de 1 but partout était bon à prendre puisqu’au même moment, les Fennecs d’Algérie étrillaient les Cranes d’Ougandais dans leur bastion de Blida.

C’est donc en 2ème du groupe F avec un point au compteur que le Mena a atterri à Entebbe pour affronter la lanterne rouge de ce même groupe. Les Ougandais qui rêvaient de prendre leur revanche après leur sortie catastrophe du stade de Blida, ont bien débuté la partie en réussissant à tromper le portier du Mena à la 44ème minute de jeu par l’entremise de Milton Karize. Comme au premier match, les joueurs du Mena vont réussir une deuxième mi-temps étincelante en égalisant dès la 67ème minute de jeu par Amadou Sabo, et en emmenant plusieurs fois le danger dans la surface de réparation des Cranes Ougandais.

Même si la victoire n’a pas été au rendez-vous pour le Mena lors de ces deux premières journées, il importe de noter avec satisfaction la capacité de réaction de notre Onze national. Au vu de la double prestation de l’équipe, à Cotonou et à Kampala, le public sportif nigérien peut légitimement espérer une troisième qualification à la grande messe du football africain.

A l’issue de la rencontre d’hier contre l’Ouganda, le Sélectionneur national Jean Michel Cavalli, a exprimé son ressenti sur les deux matchs livrés par ses poulains. «Nous avons beaucoup de fierté aujourd’hui parce que nous avions disputé deux matchs sans en perdre un seul. Nous avons beaucoup de fierté aussi parce que nous avions été battus en première mi-temps par les deux équipes qui ont ouvert le score, mais nous sommes toujours arrivés à revenir au score. On devrait gagner le match d’aujourd’hui, mais malheureusement, on n’a pas su scorer. Il nous a manqué très peu de chose. Il nous a manqué  le geste final à la 90ème  et à la 95ème minute de jeu ; si on marquait, on gagnait ce match» a dit le technicien français.

Evoquant les prochaines journées des éliminatoires de la CAN 2023, il a indiqué que son équipe les jouera avec abnégation. «Nous allons aborder les prochains matchs comme nous avions su le faire aujourd’hui ; avec beaucoup de courage, avec de la philosophie de jeu, et avec la détermination de vouloir se qualifier pour la CAN», a conclu le coach du Mena.

Oumarou Moussa(onep)