45ème Journée internationale des Musées : Mettre en exergue les multiples fonctions du musée

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le Musée National Boubou Hama de Niamey a organisé hier matin à Niamey, une cérémonie de célébration de la 45ème journée  internationale des Musées. Cette journée placée sous le thème «le pouvoir des musées», vise à promouvoir et à relever l’importance et la place du musée pour le développement durable. La cérémonie placée sous les auspices du ministre de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat M. Mohamed Hamid s’est déroulée présence du président du Conseil international des Musées (ICOM), M. Mahamane Saley Tim, du directeur général du Musée National Boubou Hama M. Haladou Mamane.

A cette occasion, le président de l’ICOM, M. Mahamane Saley Tim a rappelé que l’ICOM est la seule Organisation internationale représentant les Musées et les professionnels des musées à l’échelle mondiale. «Le Conseil international des Musées, c’est un forum diplomatique rassemblant des représentants issus de 199 pays et territoires, dont la mission est de contribuer au développement des musées et des acteurs de la culture pour le renforcement de leurs

capacités au-delà des barrières linguistiques et géographiques. C’est aussi un réseau unique composé de 35.000 professionnels des musées et du patrimoine à l’international, un centre de réflexion mondiale composé de 5 Alliances régionales et de 31 comités internationaux représentant les spécialistes des musées. C’est enfin un ensemble de toutes les disciplines (sciences, ethnographie, arts, histoire, préhistoire, archéologie et paléontologie)», a expliqué M. Mahamane Saley Tim.

Pour le président de l’ICOM, les musées ont deux principaux pouvoirs à savoir le pouvoir politique et le pouvoir économique, social et culturel. «La célébration de la

 journée internationale des musées s’inscrit dans un souci d’harmonisation des aspirations créatives et des efforts des musées afin d’attirer l’attention de l’opinion mondiale sur leurs activités», a-t-il expliqué. M. Mahamane Saley Tim d’ajouter que cette journée constitue une occasion pour les professionnels des musées de se mobiliser autour de leur institution, et de réfléchir sur un thème particulier. «Ces professionnels mettent aussi à profit cette journée pour mener des actions de sensibilisation à l’endroit du grand public sur les enjeux des musées. Aujourd’hui, 190 comités nationaux de l’ICOM à travers le monde, constituent les principaux vecteurs de communication qui assurent la gestion des intérêts de leur corporation dans les pays respectifs», a-t-il conclu.

Pour sa part, le Directeur général du Musée National M. Haladou Maman a rappelé que depuis 1977, l’ICOM a institué cette journée qui dans un premier temps avait été une tribune entre le personnel du musée qui permet d’échanger autour des thématiques pour que la fonction du musée cesse d’être une fonction commutative ou de recherche. «Aujourd’hui nous sommes à notre 45ème  édition et elle est mise en relais par environ 45.000 adhérents dans les pays membres de l’ICOM. C’est une tribune qui est vraiment importante et qui doit mobiliser la contribution des uns et des autres», a-t-il ajouté.

«Au Niger le musée national que nous connaissons a été créée en 1959 avec au début 54 agents toutes catégories confondues. Ici au Niger nous avons 11 ethnies, mais des ethnies qui sont liées, chaque ethnie qui vient au musée trouve des témoins qu’elle a laissés. Au niveau de l’Afrique il y’a des musées qui ont été construits à la main. Dans d’autres pays, ce sont des musées qui héritent des vielles batistes, d’autres des anciens camps des colons, des anciens bâtiments de la présidence. Le musée national du Niger est une référence internationale. Il est l’un des plus beaux musées d’Afrique et du monde. Il est basé sur le respect de l’identité de notre pays», a conclu M. Haladou Maman.

Mourtala Alhassane (stagiaire)