5ème journée des matchs de la phase des groupes de la Coupe de la Confédération Africaine de Football (CAF) : L’Union Sportive de la Gendarmerie et la RS Berkane du Maroc se séparent au score de 2 buts partout

Sport
Spread the love

Sharing is caring!

Dans le cadre de la 5ème journée de la Coupe de la Confédération Africaine de Football, l’Union Sportive de la Gendarmerie Nationale du Niger (USGN) a rencontré, le dimanche 20 mars 2022, au Stade général Seyni Kountché de Niamey, le Club marocain de la Renaissance Sportive de Berkane. Un match tant attendu par les supporteurs de l’USGN mais aussi par les Marocains, victorieux du match aller sur le score de 5 buts à 3.

Déjà lors des points de presse que les sélectionneurs des deux clubs ont animé la veille de la rencontre à Niamey, chacun a relevé que la rencontre va être difficile. A domicile, un club qui va chercher une victoire pour se maintenir dans la course à la qualification pour le prochain tour de cette compétion et en face un club qui va chercher à maintenir sa ‘’suprématie’’. Contre toute attente, les deux clubs se sont séparés sur un score nul de deux (2) buts partout.

Ce sont les Marocains qui ont ouvert le score sur un pénalty à la 20ème minute de jeu par l’entremise de Youssouf Alfanli. Il a fallu attendre 10 minutes plus tard pour que le joueur de l’USGN Adebayor Zakari Victorien égalise par un somptueux but sur un angle fermé. Par la suite, les deux clubs ont continué à multiplier les offensives. Mais, c’est sur ce score que l’arbitre central de la rencontre l’égyptien Ahamed Elghandour renvoie les deux clubs à la pause. Dès le retour des vestiaires, l’entraineur de l’USGN procède à un changement avec l’entrée en jeu d’un attaquant Wilfred Gbeuli. Son entrée a changé la physionomie de la rencontre avec de nombreuses offensives de l’USGN. Des offensives qui ont permis aux Nigériens de marquer un second but  par l’entremise de l’intraitable Victorien qui signe un doublé, comme au match aller. Et contre toute attente, les Gendarmes cèdent à  la pression des Marocains qui finissent  par  égaliser dans le temps additionnel. Un but qui a créé de vives tensions sur le terrain.

Le trio arbitral égyptien très contesté

C’est sous une forte escorte policière que les officiels de la rencontre ont quitté le  terrain après le coup de sifflet final. Les joueurs de l’USGN, le staff et même certains supporteurs n’ont pas digéré le deuxième but marocain. Cette tension a été accentuée par plusieurs erreurs d’arbitrage en défaveur des Nigériens à commencer par le pénalty, qui a suscité de vives protestations des supporteurs et des joueurs eux mêmes qui ont estimé que le contact entre le défenseur et l’attaquant est intervenu après que le ballon ait été dégagé par le défenseur. Aussi, en milieu de terrain et aux abords de la surface du camp nigérien, l’arbitre a accordé plusieurs coup-franc. C’est l’ensemble de ces situations qui ont poussé les Nigériens à une telle réaction qui a été amplifiée après le deuxième but marocain.

Face à cette situation, c’est un autre chantier qui s’annonce pour la Fédération nigérienne de football et le club de l’USGN. Il faut d’abord plaider pour que le club et le pays ne soient sanctionnés pour faute ou atteinte à la sécurité des arbitres. Il faut ensuite engager un grand travail, notamment de sensibilisation à l’endroit des supporteurs afin de les amener à comprendre et à accepter les décisions de l’arbitre même si elles sont dures. Les scènes vécues après cette rencontre sont déplorables. Pendant ce temps du côté de Cotonou, les deux autres clubs de la même poule à savoir l’ASEC  et le SIMBA SC se sont affrontés. La rencontre s’est soldée par la victoire de l’ASEC sur le score de 3 buts à 0. Ainsi le classement provisoire avant la sixième et dernière journée donne comme premier l’ASEC d’Abidjan avec 9 points ; deuxième la RS de Berkane avec 7 points ; troisième Simba SC de Tanzanie avec 7 points ; et quatrième l’USGN de Niamey avec 5 points. Lors de la dernière journée, les Gendarmes nigériens seront  accueillis par Simba SC tandis que la RS Berkane jouera contre l’ASEC Mimosa. 

 Ali Maman(onep)