7ème revue annuelle des réformes, politiques, programmes et projets communautaires de l’UEMOA édition 2021 : Le Niger enregistre un taux de mise en œuvre de 82,05% contre73,44% en 2020 pour la gouvernance économique et la convergence

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le président de la Commission de l’UEMOA, M. Abdoulaye Diop et le ministre des Finances du Niger, M. Ahmat Jidoud ont co-présidé, hier matin à Niamey, la cérémonie de présentation des résultats de la revue annuelle des réformes, des politiques, des programmes et des projets communautaires de l’UEMOA édition annuelle 2021. Cette cérémonie a vu la présence et la participation de plusieurs membres du gouvernement, des cadres de l’UEMOA et ceux des ministères et institutions concernés.

Dans son intervention à cette occasion, le président de la Commission de l’UEMOA, M. Abdoulaye Diop a salué l’engagement du gouvernement du Niger et son accompagnement pour la bonne marche de l’espace communautaire. «La revue annuelle des réformes, politiques, programmes et projets communautaires au sein de l’UEMOA, instituée par Acte additionnel de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement (CCEG) du 24 octobre 2013, est placée sous la présidence des Premiers ministres ou Chefs de gouvernement et sous la tutelle des ministres en charge des Finances. Aujourd’hui, la revue est à sa septième édition et constitue un vecteur essentiel pour l’approfondissement du processus d’intégration économique dans notre espace. Elle permet aux instances exécutives de l’Union d’évaluer le niveau d’atteinte des objectifs poursuivis par le Traité de l’UEMOA», a-t-il indiqué.

Le Président de la commission a salué la qualité et le dynamisme qui ont caractérisé le travail des équipes du Niger et de la Commission de l’UEMOA. «Ce qui nous a permis d’obtenir des résultats de très bonne qualité, en témoigne la pertinence des recommandations formulées dans le mémorandum adopté par consensus», a-t-il dit. M. Abdoulaye Diop a précisé qu’au terme de l’exercice, des recommandations ont été formulées pour l’approfondissement du processus d’intégration.

Pour sa part, le ministre des Finances a salué la tenue de cette revue, qui, a-t-il estimé, « témoigne également de tout l’intérêt que le Niger accorde à l’intégration régionale ». Cette revue cadre bien avec les dispositions réglementaires de la Commission de l’UEMOA, notamment les dispositions de l’Acte additionnel n°05/2013 de la conférence des Chefs d’Etat du 24 octobre 2013 et de la décision du Conseil des Ministres du 19 décembre 2013, qui ont assujetti les États membres de l’Union à une revue annuelle des réformes, politiques, des programmes et des projets communautaires conduite par la Commission de l’UEMOA. «Pour satisfaire à cette exigence des plus hautes autorités de l’Union, le Nigeria a accueilli, du 8 au 10 novembre 2021, une délégation de la Commission de l’UEMOA dans le cadre de l’organisation de la revue technique. Les présentes assises rentrent dans la dynamique du parachèvement du processus à travers la phase politique de l’édition 2021 de ladite revue», a expliqué le Ministre des Finances.

M. Ahmat Jidoud s’est réjoui des résultats obtenus en 2021, malgré un contexte sécuritaire et sanitaire difficile. «Le bilan 2021 fait ressortir un taux moyen de la mise en œuvre des réformes de 81,60% contre 78,56% en 2020, soit une hausse de 3,04 points de pourcentage et un taux de mise en œuvre de 82,05% contre 73,44% en 2020 pour la gouvernance économique et la convergence», a souligné le ministre des Finances. Il a rappelé que la phase politique de la revue consiste, dans un premier temps, à la validation des résultats des travaux de la revue technique lors de cette rencontre. Ensuite, les conclusions des assises seront soumises à l’approbation du Premier ministre, Chef du Gouvernement.

Ali Maman(Onep)