A la Présidence de la République : Le Chef de l’Etat reçoit la Représentante spéciale de l’Union Européenne pour le Sahel et le Haut représentant de la coalition pour le Sahel

Audiences
Spread the love

Sharing is caring!

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM. Mohamed Bazoum, a reçu hier dans l’après-midi, la représentante spéciale de l’Union Européenne pour le Sahel, Mme Emmanuela Del Re,  accompagnée du Haut représentant de la coalition pour le Sahel, M. Djimé Adoum.

A leur sortie d’audience, la représentante spéciale de l’Union Européenne pour le Sahel a indiqué qu’ils ont discuté avec le Chef de l’Etat de choses importantes pour le futur du Mali. Mme Emmanuela Del Re s’est réjouie de constater que la vision du Président Mohamed Bazoum est concentrée sur l’éducation. Elle a ajouté que le Niger est un pays avec lequel l’Union Européenne qui est un partenaire fidèle peut construire un futur solide. Plusieurs problèmes qui minent la région ont aussi été évoqués au cours de ces échanges, notamment la sécurité. La représentante spéciale de l’Union Européenne pour le Sahel a également confié qu’ils ont examiné la possibilité de travailler avec le Niger (qui est un pays modèle), pour réaliser des projets de développement et intervenir sur la sécurité qui est fondamentale. Cela  afin de construire un système de gouvernance fort et cher au Président de la République Mohamed Bazoum en faveur de la population comme l’inclusion de la jeune fille à l’école.

Mme Emmanuela Del Re a précisé que l’Union Européenne représente 27 pays, « tous convaincus de l’importance de se concentrer sur le Sahel, une région importante, surtout le Niger, un pays modèle, qui peut agir comme un point de référence avec un système d’institutions solides et une très forte volonté de changer les choses pour obtenir des résultats concrets en faveur de la société ». Rappalant que l’Union Européenne a plusieurs projets de développement, elle a affirmé que leur partenariat va s’agrandir dans le futur. Parce que, a-t-elle conclu, « nous sommes déjà une grande famille  qui va certainement continuer ensemble pour garantir l’avenir de nos jeunes filles ».

Le Haut représentant de la coalition pour le Sahel, M. Djimé Adoum, a pour sa part confié à la presse qu’ils ont abordé avec le Chef de l’Etat, le problème de la mise en œuvre de la feuille de route dont la grande réunion du comité de suivi piloté par le Premier Ministre, Chef du Gouvernement a été tenue il y a deux jours. « En dehors de ce que nous avons discuté suite à cette réunion, nous avons abordé les questions sécuritaires dans l’espace G5 Sahel et le fait que le Niger a réussi à réaliser beaucoup de progrès ; nous sommes en train de nous organiser pour tenir une autre réunion le 18 octobre prochain pour préparer notre départ sur Nouakchott », a-t-il annoncé. Aussi, selon M. Djimé Adoum, il se posait quelques petits problèmes car les terroristes ont changé leur mode d’opération et pour aider l’Etat à agir afin que l’espace G5 Sahel puisse avoir à la fois des zones libérées, une présence de l’Etat, la fourniture des biens et services et le développement à long terme. Le Haut représentant de la coalition pour le Sahel dit avoir pris une très bonne note des orientations du Président de la République Mohamed Bazoum, des orientations qui vont leur permettre de mener à bien leurs  missions.

Aïchatou Hamma Wakasso(onep)