A la Présidence de la République : Le Chef de l’Etat reçoit l’ambassadeur du Royaume du Maroc au Niger, porteur d’un message écrit de Sa Majesté le roi Mohamed VI

Audiences
Spread the love

Sharing is caring!

Le Président de la République, SE Issoufou Mahamadou s’est entretenu hier matin avec l’ambassadeur du Royaume du Maroc au Niger, SE Allal El Chab porteur d’un message écrit de sa Majesté, le Roi du Royaume du Maroc, Mohamed VI au Chef de l’Etat. Les relations bilatérales, entre les deux pays, étaient au centre des échanges entre les deux personnalités.

A l’issue de cette audience, l’ambassadeur du Royaume du Maroc a déclaré avoir remis au Chef de l’Etat un message écrit de sa Majesté le Roi du Royaume du Maroc Mohamed VI. Ceci entre dans le cadre de la concertation permanente qui existe entre nos deux pays aux plans bilatéral, régional ou mondial. SE Allal El Chaba dit avoir saisi cette occasion pour aborder avec le Président de la République et l’informer des dernières évolutions du dossier Sahara Marocain (Sahara Occidental). A ce sujet, il a confié avoir évoqué «les agissements du Front Polisario» qui depuis le 21 Octobre dernier a bloqué le passage de Guerguerat, poste-frontalier entre le Maroc et la Mauritanie où la circulation des personnes et des biens est bloquée».

L’ambassadeur du Royaume du Maroc SE Allal El Chaba fait remarquer «qu’en plus de ce blocage, ledit front a entrepris des activités de banditisme et destruction des infrastructures routières». «Devant cette situation, le Maroc a été contraint de réagir en essayant de rétablir l’ordre dans cette zone», a précisé le diplomate marocain. Pour SE Allal El Chab, le Front Polisario a ignoré les appels des Nations-Unies l’invitant à se dégager de cette zone. «Malgré tout cela, ledit front a persisté, ce qui a contraint le Maroc à intervenir pour rétablir la circulation», a-t-il insisté.

L’ambassadeur du Royaume du Maroc a, par ailleurs, rappelé que le Niger, en tant que membre non permanent de Conseil de Sécurité, a participé activement au vote de la résolution 2548 dans laquelle le Conseil de Sécurité de l’ONU a appelé le Front Polisario à cesser toute activité illégale dans cette région.

 Mamane Abdoulaye(onep)