A la Présidence de la République : Le Chef de l’Etat reçoit le Représentant Spécial du Secrétaire Général de l’ONU, Chef de la MINUSMA

Audiences
Spread the love

Sharing is caring!

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SE Issoufou Mahamadou s’est entretenu, hier à Niamey, avec une délégation onusienne conduite par le chef de la Mission multidimensionnelle Intégrée des Nations-Unies pour la Stabilisation au Mali (MINUSMA), M Mohamat Saleh Annadif. Le soutien sans faille de l’ONU au Niger pour combattre le terrorisme et le processus de la transition au Mali étaient les principaux sujets de cette entrevue.

A l’issue de cet entretien, le Chef de la MINUSMA, a confié qu’en plus de la mission de la stabilisation et de la sécurité au Mali, il est aussi chargé de tout ce qui se passe au Sahel. Rappelant l’attaque du 4 janvier dernier ayant occasionné la mort d’une centaine de civils dans le département de Ouallam (région de Tillabéri) avec respectivement 70 et 30 morts dans les villages de Tchambangou et Zaroumdareye, M Mohamat Saleh Annadif a, au nom de l’ONU, condamné cet acte. «Je suis venu présenter mes condoléances, celles des Nations-Unies au Président Issoufou et à travers lui au peuple Nigérien, marquer notre solidarité, le rassurer que l’ONU est engagée pour qu’on mutualise nos efforts pour combattre le terrorisme qui est devenu un mal pas seulement au niveau du Niger ou du Sahel mais à l’échelle mondiale», a-t-il déclaré.

Evoquant le second point de leur entretien à savoir la situation au Mali, le Représentant Spécial du SG de l’ONU, Chef de la MINUSMA a rappelé que ce pays traverse actuellement une période de transition. Il a rappelé que le Président Issoufou était président en exercice de la CEDEAO quand cette situation s’est déclenchée. «Le Président Issoufou s’est beaucoup investi pour qu’on puisse mettre sur les rails cette transition. Naturellement, nous sommes en train d’accompagner cette transition. Je suis venu pour recueillir ses orientations pour que cette occasion qui offre une fenêtre d’opportunité ne puisse pas être ratée», a conclu M Mohamat Saleh Annadif.

 Mamane Abdoulaye(onep)