A la Présidence de la République : Le Chef de l’Etat reçoit une délégation onusienne de l’OIM et du HCR

Audiences
Spread the love

Sharing is caring!

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SE. Mohamed Bazoum, a reçu hier matin en audience, une délégation onusienne comprenant notamment du Directeur général de l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) M. Antonio Vitorino et le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (UNHCR) M. Filippe Grandi. Les deux hauts fonctionnaires onusiens sont en visite de travail au Niger.

À l’issue de cet entretien, le directeur général de l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), M. Antonio Vitorino, a déclaré qu’ils sont venus pour remercier  le Président de la République pour tous ses appuis et la bonne collaboration du gouvernement du Niger avec les deux agences de l’ONU. «Au cours de nos échanges, nous avons réitéré notre disponibilité à soutenir les efforts des autorités nigériennes que ce soit au niveau national, régional ou local afin de faire face aux défis de la mobilité humaine notamment les flux des refugiés, le déplacement interne et les flux migratoires», a-t-il précisé.

Par ailleurs, M. Antonio Vitorino a déclaré que pour l’OIM, le Niger est une des missions les plus importantes au monde. «Et que sans doute l’avenir des flux migratoires tel que défini dans le pacte mondial sur les migrations se joue sur le continent africain. C’est pourquoi, nous continuerons à aider le gouvernement du Niger selon ses propres priorités à relever ces défis», a-t-il affirmé.

Pour sa part, le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les Réfugiés, M. Filippe Grandi a confié avoir aussi échangé avec le Président de la République sur la situation régionale avec le développement politique au Mali, au Burkina Faso, la question du changement climatique, de l’agriculture, de la sécurité alimentaire. «Ce sont des facteurs qui engendrent ce type de problèmes qui engagent l’OIM et le HCR notamment la mobilité humaine et les déplacements», a-t-il déclaré.

M. Filippe Grandi a ajouté que le Niger est un des pays qui hébergent le plus de réfugiés en Afrique et qui a aussi un phénomène de déplacement interne considérable. «Nous avons assuré au Président de la République notre engagement à mobiliser plus de ressources pour faire face à des nouvelles urgences et trouver des solutions pour toutes les situations des déplacements», a conclu le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les Réfugiés.

 Yacine Hassane(Onep)