A la Présidence de la République : Le Chef de l’Etat reçoit une délégation onusienne et celle des ministres en charge de la Défense des pays membres du G5 Sahel

Audiences
Spread the love

Sharing is caring!

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Mohamed Bazoum a accordé hier après-midi deux audiences. C’est ainsi qu’il a reçu successivement une délégation onusienne conduite par le Représentant Spécial du Secrétaire Général de l’ONU au Mali et Chef de la MINUSMA, El-Ghassim WANE et une délégation conduite par le ministre de la Défense nationale du Tchad, le Général de Corps d’Armées, Daoud Yaya Brahim.

Le représentant Spécial du Secrétaire Général de l’ONU au Mali et Chef de la MINUSMA qui séjourne à Niamey dans le cadre de la réunion extraordinaire des ministres en charge de la Défense nationale des pays membres du G5 Sahel, est allé exprimer toute son appréciation au Chef de l’Etat pour la contribution du Niger à la MINUSMA. Le diplomate onusien a rappelé que le Niger contribue fortement en bataillons qui sont déployés dans la zone de Ménaka et à Ansongo (Mali). «Je saisis cette occasion pour exprimer mes remerciements au Niger pour son engagement, la qualité de l’engagement de ses troupes, les actions qu’elles font sur le terrain au service du Mali et des Maliens. J’ai profité de l’occasion pour parler du travail que mène la MINUSMA en appui dans le cadre de son mandat et du soutien que nous apportons à la Force Conjointe du G5 Sahel pour lui permettre de s’acquitter des responsabilités qui lui ont été confiées», a déclaré El-Ghassim WANE.

Pour sa part, le ministre de la Défense nationale du Tchad, le Général de Corps d’Armées, Daoud Yaya Brahim a exprimé son remerciement à l’endroit du Niger pour avoir abrité cette réunion extraordinaire des ministres de la Défense nationale des pays membres du G5 Sahel. Il a rappelé que depuis deux jours, les experts ont fait un travail qui a été adopté par les Chefs d’Etat-major puis validé par les ministres en charge de la défense nationale. «Nous avons rendu compte au Président de la République du Niger qui a facilité cette conférence et qui a tenu à ce que des recommandations puissent être approuvées sur la lutte contre le terrorisme dans le Sahel. Nous avons rendu compte de toutes les décisions prises par les ministres en charge de la Défense et les experts en ce qui concerne notre lutte contre le terrorisme», a-t-il conclu.

 Mamane Abdoulaye(onep)