A la Primature : Le Chef du gouvernement reçoit les nouveaux agrégés en médecine de l’UAM et préside une réunion de travail avec le comité de l’hymne national

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, M Brigi Rafini a reçu en audience les sept (7) nouveaux professeurs agrégés en médecine de l’Université Abdou Moumouni de Niamey, admis au dernier concours du Conseil Africain et Malgache de l’Enseignement Supérieur (CAMES) tenu à Brazzaville au Congo. Les nouveaux récipiendaires de cet important titre académique ont alors été présentés au Chef du gouvernement conjointement par le ministre de la Santé publique, Dr Idi Illiassou Mainassara et celui de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, M Yahouza Sadissou.

À la sortie de l’audience et parlant au nom de ses collegues, Pr Brah Souleymane, lui-même étant nouvel agrégé, a indiqué que leur rencontre a consisté d’abord à leur présentation solennelle au Premier ministre par leurs responsables. Par la suite, les nouveaux agrégés se sont individuellement présentés avec leurs spécialités respectives au Premier ministre et ont remercié les autorités politiques et rectorales pour le soutien qu’elles leur ont apporté durant le processus du concours et qui leur a permis d’admettre à l’agrégation, a dit le désormais Pr Brah Souleymane. Sur la signification et la symbolique de ces nouvelles agrégations, Pr Brah a indiqué que sept (7) agrégés de plus pour une Université est une très bonne nouvelle dans l’enseignement notamment. Il a expliqué que l’obtention de l’agrégation fait entrer le lauréat dans le rang A d’Université et il devient un enseignant à plein et donc plus apte à encadrer les étudiants en médecine de la base jusqu’en année de spécialisation. Il faut rappeler qu’à l’issue de ce concours du CAMES 2020, le Niger a, au total, enregistré neuf (9) nouveaux agrégés en médecine dont deux relevant de l’Université de Zinder.

Peu après le Premier ministre a eu une réunion de travail avec les membres du comité national chargé de l’élaboration du nouvel hymne national. La délégation était conduite par le ministre de la Renaissance culturelle, des arts et de la modernisation sociale, M Assoumana Malam Issa.

 Zabeirou Moussa(onep)