Agriculture : Atelier de vulgarisation des guides champ école agropastoral (CEAP) à Dosso

Société
Spread the love

Sharing is caring!

L’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) a organisé le samedi dernier à Dosso un atelier régional de vulgarisation des guides champ école agropastoral (CEAP). C’est le Secrétaire général du gouvernorat de Dosso M. Soumana Karimou qui a présidé la cérémonie d’ouverture de l’atelier en présence de M. Ranaou Maazou représentant du représentant de la FAO au Niger, du représentant du ministère de l’Agriculture, des représentants du PASEC, des autres projets et programmes, des cadres de l’Agriculture et de nombreux invités.

Au cours des travaux, il a été présenté aux participants les deux guides à savoir le guide pratique CEAP révisé à travers le guide des facilitateurs et le guide des gestionnaires des programmes et d’institutionnalisation des CEAP.

A l’ouverture de l’atelier, le représentant de la FAO M. Ranaou Maazou a fait la genèse de la création des champs écoles agropastoraux qui, a-t-il dit, est une innovation de pointe qui fait partie des contributions les plus fondamentales de la FAO sur le terrain depuis un quart de siècle. Les premiers Champs Ecoles des Producteurs (CEP) a-t-il rappelé ont été lancés en Asie à la fin des années 1980. Ils existent aujourd’hui dans plus de 100 pays.

Ces CEP ont contribué au renforcement des compétences de plus de 4 millions de paysans, de pasteurs et de pêcheurs dans le monde. Ils ont évolué de manière à traiter divers sujets notamment la gestion intégrée des organismes nuisibles, les systèmes de production durable, l’agropastoralisme, les chaînes de valeur, la nutrition et les aptitudes à la vie quotidienne. C’est pour renforcer cette expérience des Champs Ecoles des Producteurs a dit en substance M. Ranaou Maazou que la FAO apporte son appui à travers son projet Assistance Technique au PASEC (Crédit IDA N°5830/NE UTF/NER/ 059/NER) à l’exécution du Projet d’Appui à l’Agriculture Sensible aux Risques Climatiques (PASEC).

Procédant à l’ouverture des travaux, le Secrétaire général du gouvernorat de Dosso a indiqué que la présente rencontre s’ouvre opportunément en pleine préparation de la campagne agricole 2022. M. Soumana Karimou a insisté sur la mission et les objectifs du PASEC qui intervient dans 60 communes des régions de Dosso, Maradi, Tahoua, Tillabéry et Zinder. Pour, le Secrétaire général du gouvernorat de Dosso, les deux guides sont prêts à être vulgarisés au niveau national. Il a, de ce fait, invité les participants à des échanges fructueux afin qu’il en sorte des rapports de compréhension enrichis.

M. Soumana Karimou a, au nom du ministre de l’Agriculture remercié les partenaires de la Banque mondiale et de la FAO et leur a exprimé toute la gratitude du gouvernement de la 7ème République sous la conduite éclairée du Président de la République Mohamed Bazoum et du Premier ministre Ouhoumoudou Mahamadou.

Mahamane Amadou ANP-ONP/Dosso