Assemblée nationale : Le président de l’institution reçoit plusieurs personnalités

Audiences
Spread the love

Sharing is caring!

Le président de l’Assemblée nationale, SE. Seini Oumarou a accordé hier plusieurs audiences à des personnalités. Il s’agit successivement de l’ambassadeur du Pakistan au Niger, celui de la République Fédérale du Nigeria au Niger, d’une délégation de la Maison de la Presse et celle de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples. 

A sa sortie d’audience, le diplomate pakistanais, SE. Ahmed Ali Sirohey a déclaré qu’il est venu rendre une visite de courtoisie au président de l’Assemblée nationale et recueillir ses impressions après sa visite au Pakistan. « Le président de l’Assemblée nationale était très impressionné de sa visite et de la manière dont le Pakistan a développé les domaines de l’agriculture, l’élevage, l’éducation et l’énergie. Il était très fier de l’accueil qui lui a été réservé au Pakistan dans notre pays », a-t-il confié.

Selon lui, le président de l’Assemblée nationale a souhaité le renforcement de la coopération parlementaire entre les deux pays et le transfert de l’expérience pakistanaise au Niger dans plusieurs domaines, notamment la technologie. « Nous sommes très satisfaits des accords signés avec le Niger et du forum Niger-Paskistan organisé au Niger », a-t-il souligné.

Après le président Seini Oumarou a reçu l’ambassadeur de la République Fédérale du Nigeria au Niger, SE. Mohamed Sani Usman. A sa sortie d’audience, le diplomate nigérian a dit qu’il vient d’effectuer une visite de courtoisie chez le président de l’Assemblée nationale. « Nous avons discuté de la coopération bilatérale entre nos deux pays, notamment, celle parlementaire », a-t-il dit.

Ensuite le président de l’Assemblée nationale s’est entretenu avec une délégation de la Maison de la Presse conduite par le président du conseil d’administration de ladite association, M. Harouna Ibrahim. A leur sortie d’audience, il a déclaré qu’ils ont eu un échange fructueux avec le président du parlement nigérien sur plusieurs questions relatives à la situation de la liberté de la presse au Niger. « Nous avons discuté de la loi sur la cybercriminalité, de la situation économique très difficile que vit la presse au Niger face à la pandémie de la COVID-19 et du processus d’adoption de la convention collective  en cours d’élaboration », a confié M. Harouna Ibrahim.

Enfin le président du parlement a accordé une audience à une délégation de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples conduite par son président Honorable Juge Amani Daud Aboud. La délégation n’a fait aucune déclaration à l’issue de l’audience qui s’est déroulée en présence du ministre de la Communication, Chargé des Relations avec les Institutions et le directeur de cabinet du président de l’Assemblée Nationale, M. Lamido Moumouni Harouna.

 Seini Seydou Zakaria(onep)