Assemblée nationale : Le Président de l’institution reçoit une délégation des membres du RECSA et du Bureau de l’UNODA

Audiences
Spread the love

Sharing is caring!

Le président de l’Assemblée nationale, SE. Seini Oumarou, a accordé, hier à son cabinet, une audience à une délégation composée du Secrétaire Exécutif du Centre Régional sur les Armes Légères (RECSA), M. Badreldin Elamin Abdel Gadir et ceux du Bureau des Nations Unies pour les affaires de désarmement (UNODA) conduite par le président de la Commission Nationale pour la Collecte et le Contrôle des Armes Illicites (CNCCAI), le Général Youssoufa Maïga. L’audience s’est déroulée en présence du directeur de cabinet du président de l’Assemblée nationale, M. Lamido Moumouni Harouna.

A leur sortie d’audience, le Général Youssoufa Maïga a déclaré qu’ils sont venus rendre compte au président du parlement de la tenue du lancement officiel à Niamey du Projet ‘’Septembre, mois de l’amnistie en Afrique‘’ placé cette année sous le thème : «Faire taire les armes d’ici 2030». « Nous avons échangé sur la mission de notre commission et les activités qu’elle mène. Nous ne travaillons pas seulement sur la collecte et la destruction des armes légères et des petits calibres, nous collectons  le reste des explosifs de guerre, les engins explosifs. Nous sommes satisfaits de la rencontre tout en pensant que, vu l’importance de nos actions, j’espère bien qu’il défendra notre structure pendant le vote du budget. Il faut avoir les grands moyens financiers pour lutter contre la prolifération des armes illicites afin d’assurer la paix et le calme à nos populations qui souffrent de l’insécurité », a-t-il déclaré.

Le président de la commission a, par la même occasion, souligné que sa structure a le mandat pour agir à faire taire les armes pour toujours malgré que la tâche soit immense. Mais tout de même a-t-il dit, sa commission a besoin de la contribution des populations afin de collaborer à arrêter la circulation des armes illicites au Niger.

Par Seini Seydou Zakaria(onep)