Association des Comités Nationaux Olympiques d’Afrique(ACNOA) : Les Secrétaires Généraux des comités nationaux olympiques en séminaire à Niamey

Société

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, M. Sékou Doro Adamou a présidé, le 26 novembre dernier, au Palais de Congrès de Niamey, la cérémonie d’ouverture du Séminaire des Secrétaires Généraux des Comités Nationaux Olympiques d’Afrique. Cette rencontre a pour objectif de servir de voie pour renforcer les capacités des Secrétaires Généraux des Comités Nationaux Olympiques afin de promouvoir leur rôle déterminant dans le cadre de la bonne gouvernance, la normalisation des critères de fonctionnement et de gestion des Comités Nationaux Olympiques, de la promotion du mouvement olympique et sportif africain et de la préservation de ses intérêts. Cette cérémonie s’est déroulée en présence des présidents de cette Association, M. Mustapha Beraf et des autres membres du Bureau, de plusieurs personnalités nigériennes, des membres du Comité Olympique National du Niger (COSNI) et de plusieurs acteurs du mouvement olympique et sportif.

Au cours ces assises qui ont duré trois jours, les participants ont pu échanger sur plusieurs questions et sujets d’intérêt général pour la bonne marche et le bon fonctionnement des organes de cette organisation sportive au titre de l’Afrique. Selon les termes de références de l’organisation cette activité, vise entre autres à créer un cadre et une opportunité pour permettre aux participants d’échanger et de faire des recommandations sur des thèmes en relation avec le mouvement olympique africain, le fonctionnement des CNO, la mise en œuvre des programmes de la solidarité Olympique, la participation de l’Afrique aux différents jeux, les activités de Olymafrica, les questions relatives au dopage en milieu sportif, aux athlètes, au financement du sport ainsi que d’autres sujets d’intérêt général, tels que la bonne gouvernance, la transparence financière et la responsabilisation, le rôle de la commission des athlètes, l’entourage des athlètes, les relations entre les CNO et les gouvernements.

Ce séminaire est une des importantes activités des Comités Nationaux Olympiques qu’organise l’ACNOA dans un des pays membres. L’édition de Niamey a, malgré le contexte sanitaire difficile, lié à la COVID 19, vu la participation des 54 pays membres dont 53 pays en présentielle, et un en visioconférence. C’est pourquoi dans son discours d’ouverture des travaux, le ministre de la Jeunesse et des Sports M. Sékou Doro Adamou a, au nom des autorités et de la population nigérienne salué et remercié l’ACNOA pour avoir choisi Niamey, pour l’organisation de cette activité. «Le Sport revêt une importance particulière d’où son caractère de mission de service publique avec l’idée de son rôle prépondérant dans l’éducation des citoyens. En effet, les nobles vertus véhiculées par la charte Olympique dont la sensibilisation aux valeurs d’exemplarité et de responsabilité, souligne à souhait, le pilier que constitue le sport dans l’édification de toute nation qui se veut prospère», a-t-il dit. Le ministre Doro a souligné que les autorités nigériennes accordent une place importante pour le sport. Il a sollicité l’accompagnement de l’ACNOA aux CNO pour un management professionnel et au développement du sport et de la performance avant de réitérer sa gratitude pour les efforts déjà consentis dans le domaine des formations pour promouvoir l’excellence.

Pour sa part, le président de l’ACNOA, M. Mustapha Beraf a salué et remercié le Niger pour avoir accepté d’accueillir l’organisation de cette activité malgré des contextes sécuritaire et sanitaire, difficiles. Il a aussi remercié toutes les délégations qui ont fait le déplacement de Niamey. M. Mustapha Beraf a réitéré l’engagement et la disponibilité de son organisation à accompagner les mouvements sportifs nationaux en Afrique pour la promotion de l’excellence et du mérité. Il a saisi cette opportunité pour souligner les efforts des pays africains aux jeux olympiques, particulièrement à la dernière édition de Tokyo 2020 où les athlètes ont fait preuve de progrès. Le président de l’ACNOA a demandé aux séminaristes plus de travail, de l’engagement et de dynamisme pour des nobles résultats et pour la dynamisation des CNO. «Votre rôle de Secrétaires Généraux des Comités Nationaux Olympiques d’Afrique est primordiale. Engagez-vous pour un mouvement olympique puissant qui entraine la jeunesse Africaine vers le sport vecteur de santé, la détection des athlètes et des jeunes talents, la culture de la paix par la mobilisation des jeunes par les sports», a-t-il souligné, appelant les uns et les autres à unir leurs efforts, leurs moyens humains, financiers, logistiques.

Auparavant, le Président du Comité National Olympique du Niger, M. Idé Issaka a prononcé un discours de bienvenue, au nom du mouvement olympique national du Niger. Dans son adresse, M. Idé Issaka a exprimé toute sa joie pour le choix du Niger en vue d’abriter ce séminaire. Il a ainsi salué les autorités nigériennes pour leur accompagnement dans l’organisation de cet événement.

A cette occasion, plusieurs personnalités du mouvement sportif mondial et Africain ont été honorées. Aussi, des cadeaux ont été échangés.

Ali Maman(onep)