Au cabinet du Premier ministre : Installation des comités d’orientation et technique du projet Fonds régional pour la stabilisation et le développement des régions fragiles dans les États membres de la CEDEAO

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, M. Ouhoumoudou Mahamadou a procédé, le 29 avril dernier, à l’installation officielle des comités d’orientation et technique du projet Fonds régional pour la stabilisation et le développement des régions fragiles dans les États membres de la CEDEAO (FRSD).

Le projet FRSD est un programme soutenu par la CEDEAO et financé par la GIZ pour  une enveloppe de 10 millions de Dollars pour une durée de 3 ans. Les interventions du projet concernent les régions de Maradi, Tahoua, Dosso et Niamey. Il vise la stabilité et le développement durable avec comme principaux objectifs, l’amélioration des conditions de vie des populations ; le renforcement de la cohésion sociale et la promotion de la bonne gouvernance.

«Il s’agit pour notre pays de profiter d’opportunités offertes par la CEDEAO en appuyant les pays qui sont dans une situation de fragilité, particulièrement dans une situation de post conflit», a indiqué le Chef du gouvernement. Il a aussi fait remarquer que, parmi tant d’autres, le Niger a été choisi du fait de la situation que vivent les populations suite aux différentes attaques des groupes armés terroristes dans les régions de Tillabéri, Diffa, Tahoua et Maradi. Il s’agit donc, a précisé le Premier ministre, d’aider ces populations à se relever de ces confits. Dans ce sens, a-t-il dit, «nous devons tout mettre en œuvre pour élaborer de bons projets et les aider à les gérer dans la transparence la plus totale». Le chef du gouvernement a, de ce fait, appelé à un engagement très fort dans le cadre de ce projet, qui lui semble important de par la cible que sont, essentiellement les femmes et les jeunes.

Oumar Issoufou(onep)