Au Cabinet du Premier Ministre : Le Chef du Gouvernement reçoit le Directeur Général d’ORANO Mining

Non classé
Spread the love

Sharing is caring!

Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, SE Ouhoumoudou Mahamadou, a reçu hier en fin d’après-midi en audience, le Directeur Général d’Orano Mining, M. Nicolas Maes. Cette rencontre a permis aux deux personnalités d’échanger sur les questions minières, dont la fermeture de la COMINAK et le plan du développement D’IMOURAREN.
A sa sortie de l’audience le Directeur Général d’Orano Mining a déclaré avoir échangé avec le Premier Ministre sur la performance de la nouvelle équipe gouvernementale en matière des avancées sur le domaine minier. M. Nicolas Maes a souligné avoir saisi cette opportunité pour féliciter le Chef de Gouvernement pour sa nomination à cette haute fonction. «C’était ma première rencontre avec le Premier Ministre actuel. J’ai commencé par le remercier pour l’efficacité avec laquelle son gouvernement s’est mis au travail notamment sur le volet minier et qui a pu faire que pendant ce temps de transition les sujets miniers progressent rapidement. Nous nous sommes félicités pour la sérénité avec laquelle la fermeture de la COMINAK s’est passée et avons partagé nos vues sur les travaux de réhabilitation et sur la transition sociale et sociétale. L’objectif partagé est que cette transition puisse assurer le maximum des retombées pour les populations locales tout en assurant le bon niveau technique afin que ce site soit rendu dans un état sain, sûr et non polluant, en ayant respecté l’ensemble des parties prenantes. Nous avons partagé nos vues, en particulier le fait que la SOMAIR, aujourd’hui est une société bien stabilisée sur le plan industriel, avec 10 à 15 ans de durée de vie sécurisée. Il y a également le plan pour le développement D’IMOURAREN et de la reforme de ce projet en étudiant des techniques minières permettant de rendre ce projet plus attractif qu’il n’est aujourd’hui», a-t-il déclaré. M. Nicolas a souligné que le Premier Ministre et lui-même se sont félicités de la réalisation du premier tronçon de la route Tahoua-Arlit soit 105 km «sur lequel nous étions engagés». Ils ont fondé l’espoir que la deuxième partie de 70 km qui est en cours de réalisation soit finalisée en 2022.
Ali Maman(onep)