Audience à la Primature : Le Chef du Gouvernement reçoit la Directrice des opérations pour le Sahel de la Banque Mondiale

Audiences
Spread the love

Sharing is caring!

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, M. Ouhoumoudou Mahamadou a reçu, le vendredi 4 février dernier en audience, la directrice des opérations pour le Sahel de la Banque mondiale, Mme Clara De Sousa qui était en visite de travail à Niamey.

A sa sortie d’audience, Mme Clara De Sousa a déclaré qu’elle est venue informer formellement les autorités nigériennes que la Représentante résidente de la banque mondiale, va terminer sa mission au Niger dans quelques semaines. «Nous sommes donc dans une période de transition à la gestion de notre programme au Niger», a-t-elle précisé.

« Le deuxième point de notre entrevue consistait à écouter les priorités du gouvernement pour mieux situer la banque mondiale dans son programme de soutien au pays», a-t-elle ajouté. A ce niveau, la directrice des opérations pour le Sahel de la Banque mondiale a fait savoir qu’elle a eu l’opportunité d’effectuer une visite sur le site de Seno et de la digue de protection de Lamordé qui sont des projets financés par la banque mondiale au Niger. Mme Clara De Sousa, s’est dit satisfaite à l’issue de cette visite. «Nous avons constaté qu’il y a beaucoup de progrès et que la coopération entre la banque mondiale et le Niger continue à être consolidée», a-t-elle souligné.

Revenant sur le départ de la Représentante résidente de la Banque mondiale au Niger, Mme Clara De Sousa a précisé qu’il ne s’agit pas d’une transition du programme mais d’une transition de personnel de la Banque mondiale. «Nous avons en place une stratégie de partenariat qui est en train d’être évaluée. C’est un programme de continuation à soutenir le Niger», a relevé Mme Clara De Sousa. «Et les priorités du Niger sont les priorités que nous suivrons», a-t-elle assuré.

La Directrice des opérations pour le Sahel a en outre indiqué que l’insécurité alimentaire est une question sur laquelle la Banque mondiale doit mettre beaucoup d’attention et d’effort pour soutenir le gouvernement dans sa réponse. «Les questions sanitaires continuent à être un problème. Nous sommes venue avec un collègue qui va bien discuter du covid, des questions de la santé en général. Mais à côté de tout cela, nous continuons notre engagement sur le secteur de l’éducation, de l’eau, de l’agriculture. C’est dire que notre programme est très vaste et continue à grandir chaque année», a déclaré Mme Clara De Sousa. A titre d’illustration, elle a affirmé qu’en trois (3) ans le programme de la Banque mondiale au Niger est passé d’un (1) milliard de dollars à quatre (4) milliards de dollars. «Donc nous sommes en train d’augmenter le montant associé au programme du Niger», a-t-elle conclu.

Rahila Tagou(Onep)