Célébration de la Fête de l’Aïd El-Fitr : Le Chef de l’État Mohamed Bazoum a pris part à la prière collective

Société
Spread the love

Sharing is caring!

La communauté musulmane du Niger a célébré, le mercredi 12 mai, la fête de l’Aïd El-Fitr ou fête de Ramadan dans la joie et l’allégresse. La fête de l’Aïd El-Fitr qui marque la fin du mois de jeûne de Ramadan est un grand moment pour les fidèles musulmans pour cultiver l’esprit de fraternité et de pardon mutuel.

A cette occasion, le Président de la République, Chef de l’Etat, M. Mohamed Bazoum a pris part à la traditionnelle prière collective qui se tient chaque année à la Mosquée des Grandes Prières de Niamey.

Comme à l’accoutumée, des milliers de fidèles musulmans se sont retrouvés sur ce lieu de culte pour accomplir, dans la communion des cœurs et des esprits, les deux Raka’at prescrites à cette occasion. On notait parmi ces fidèles outre le Président de la République, de nombreuses personnalités civiles et militaires notamment le président de l’Assemblée Nationale, M. Seyni Oumarou, le Premier ministre, Chef du Gouvernement, M. Ouhoumoudou Mahamadou, le Haut Représentant du Président de la République, M. Foumakoye Gado, les présidents des Institutions de la République, les membres du Gouvernement, les députés et les membres du corps diplomatique des pays musulmans accrédités au Niger ainsi que plusieurs autres personnalités.

Après avoir dirigé la prière (les deux Raka’at) et prononcé sa khoutba (sermon), l’Imam de la Grande mosquée de Niamey et président de l’Association Islamique du Niger, Cheikh Jibril Soumaila Karanta, a dit une Fatiha pour que la paix et la stabilité règnent sur le pays. Il a également imploré Dieu pour qu’il gratifie le Niger d’un hivernage fécond.

Peu après la prière, le Chef de l’État M. Mohamed Bazoum s’est rendu au palais de la Présidence où il a reçu les meilleurs vœux de bonne fête de la part du président de l’Assemblée nationale, du Premier ministre, des présidents des Institutions de la République, des députés, des membres du gouvernement et du corps diplomatique, ainsi que plusieurs autres personnalités.

Oumar Issoufou(onep)