Célébration de la Journée du 8 mars à Niamey : L’Association des Femmes de la Police Municipale du Niger organise une conférence publique

Société
Spread the love

Sharing is caring!

A l’occasion de la célébration de la journée internationale de la femme, l’Association des Femmes de la Police Municipale du Niger (AFPMN), a organisé hier matin à la Maison des jeunes et de la culture Djadou Sékou de Niamey, une conférence publique placée sous le thème «Rôle de la Police municipale dans l’amélioration de la qualité de vie des habitants des communes : cas de la Ville de Niamey». C’est la 3ème vice-présidente de Conseil de Ville de Niamey, Mme Boukary Ali Maazou qui a présidé la cérémonie de lancement de cette conférence, en présence de la présidente de l’AFPMN, B/Chef Rabi Amadou Diallo et de plusieurs invités.

A cette occasion, la 3ème vice-présidente de la Ville de Niamey, également marraine de l’AFPMN, Mme Boukary Ali Maazou a rappelé que  depuis le 8 mars 1909, la femme est à l’honneur à travers la Journée internationale qui lui est dédiée à cette date anniversaire partout dans le monde. «Cette journée a pour but de faire le bilan sur la situation des femmes dans la société et de rendre hommage aux plus grandes combattantes», a-t-elle précisé.

«Aujourd’hui, à l’épreuve des faits, des milliers de femmes excellent dans la sécurisation de notre pays. En effet, on retrouve des femmes méritantes dans l’armée, la Gendarmerie, la Garde Nationale, la Police, les Eaux et forets, bref dans tous les maillons des Forces de Défense et de Sécurité nationale», a-t-elle ajouté. Par ailleurs, Mme Boukary Ali Maazou a indiqué que l’Association  des femmes de la Police municipale du Niger (AFPMN), mène  des actions de sensibilisation à l’endroit de la femme tout en respectant le genre. Mme Boukary Ali Maazou a encouragé et félicité la Police municipale pour l’effort qu’elle accomplit pour la Ville de Niamey malgré les difficultés.

Auparavant, la Secrétaire

générale de l’association (AFPMN), Mme Nassirou Adama Kimba a rappelé que la Journée internationale des femmes, célébrée chaque 8 mars, est une journée pour reconnaitre et souligner à l’échelle mondiale, les réalisations sociales, économiques, culturelles et politiques des femmes et des filles. «Il s’agit aussi d’une occasion pour sensibiliser le public quant au progrès accompli dans la réalisation de l’égalité des genres et au travail qui reste à faire à cet égard. L’événement constitue aujourd’hui, une journée d’unité, de célébration, de réflexion, de défenses des droits et d’actions observées dans plusieurs pays à travers le monde», a-t-elle dit.

Mme Nassirou Adama a aussi indiqué que l’AFPMN se joint aux autres associations féminines pour célébrer et mener le combat de l’égalité des sexes. En effet, a-t-elle expliqué, cette association  a pour but, la prévention, la surveillance du bon ordre, la tranquillité, la sécurité, la sûreté et de la salubrité publique. «Elle agit sous l’autorité du Maire. Notre corps dispose aujourd’hui de son statut particulier adopté le 15 mai 2019. La Police municipale du Niger compte 795 agents dont 90 Femmes reparties dans toutes les régions du pays», a-t-elle précisé.

La conférence et les échanges ont porté sur le «rôle de la Police municipale dans l’amélioration de la qualité de vie des habitants des communes : cas de la ville de Niamey» ; «l’égalité aujourd’hui pour un avenir durable».

Nafissa Yahaya(onep) et Indatou Harouna(onep)