Célébration de la Journée Mondiale de l’Hygiène Menstruelle : Sous le thème «Défier les stigmates autour des menstruations »

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le Niger se joint à la communauté internationale pour célébrer ce jour 28 mai, la Journée Mondiale de l’Hygiène Menstruelle sous le thème « Défier les stigmates autour des menstruations». A cette occasion, le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, Pr Issoufou Katambé, a livré un message dans lequel il a expliqué que cette journée vise à briser les tabous et à sensibiliser à l’importance d’une bonne hygiène menstruelle chez les femmes et en particulier les adolescentes à travers le monde. « Cette journée a été initiée par l’ONG Allemande Wash United depuis 2014. Cette initiative en faveur de l’hygiène menstruelle a reçu le soutien des centaines de partenaires qui se sont engagés à faire des bonnes pratiques d’hygiène menstruelle une de leurs priorités dans le monde entier», a rappelé le ministre en charge de l’Assainissement.

Selon le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, partout dans le monde, de nombreuses femmes et filles rencontrent des difficultés dans la prise en charge de leurs menstrues. «Le silence autour de la menstruation, ainsi que le manque d’accès aux installations d’assainissement adéquat et aux absorbants hygiéniques dans les pays en développement, affectent directement l’estime de soi, la santé reproductive et l’éducation des femmes et des adolescentes. L’absence de réponse aux besoins des femmes et des filles en matière de l’hygiène menstruelle peut donc entrainer des conséquences importantes pour la santé et l’économie», a souligné Pr Issoufou Katambé.

La gestion de l’hygiène menstruelle (GHM) «porte non seulement sur l’utilisation de matériels propres pour l’absorption du sang menstruel qui pourraient être changés en toute intimité, en sécurité, de façon hygiénique, mais aussi sur la disponibilité d’un système durable d’évacuation des déchets, aussi souvent que nécessaire pour la durée du cycle menstruel», a-t-il indiqué. La célébration de cette Journée «contribuera à briser le silence et à sensibiliser le public au rôle fondamental que joue une bonne gestion de l’hygiène menstruelle (GHM) pour permettre aux femmes et aux filles de réaliser leur plein potentiel», a-t-il assuré.

Pour le Prof IssoufouKatambé, « les objectifs de la journée sont de changer les normes sociales négatives autour de la GHM, de s’engager dans le dialogue politique et de plaider activement pour l’intégration de la gestion de l’hygiène menstruelle dans les politiques

publiques, les programmes et les projets. Les enjeux sont donc considérables». Ainsi, «pour favoriser le changement de politique, lutter contre la stigmatisation et éduquer les filles sur les menstruations, le gouvernement nigérien a intégré les questions de l’hygiène menstruelle dans le Programme Sectoriel Eau, Hygiène et Assainissement (PROSEHA) et dans la Politique Nationale Genre (PNG). Des actions de sensibilisation et de formation massives ont également été menées», a-t-il rappelé.

La gestion de l’hygiène menstruelle «est également primordiale pour l’atteinte des objectifs de développement durable (ODD), auxquels le Niger a souscrit», a souligné le ministre en charge de l’Assainissement. Du reste, a-t-il reconnu, «l’amélioration durable des conditions d’hygiène et d’assainissement des populations nigériennes et en particulier celles des femmes et des filles est l’un des axes prioritaires du Programme de la Renaissance Acte II» a-t-il ajoutant. Du reste ajoute le ministre, tout en remarquant que le thème de cette édition cadre parfaitement avec les préoccupations des Autorités de la 7ème République, qui ont fait de l’épanouissement des femmes et des filles, une priorité.

Par ailleurs, le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, Pr

Issoufou Katambé a lancé un appel à tous les partenaires au

développement, à la société civile, aux organisations non gouvernementales et aux techniciens à œuvrer pour relever le défi, celui de la réelle prise en compte de la gestion de l’hygiène menstruelle dans toutes les activités à tous les niveaux.

Mamane Abdoulaye(onep)

28/05/19