Cérémonie de consécration à l’Ecole de Formation des Officiers des Forces Armées Nigériennes (EFOFAN) : La 18ème promotion des Elèves d’Officiers d’Active baptisée ‘’Promotion Tanja Mamadou’’

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Après trois mois de formation initiale du combattant, les stagiaires de la 18ème promotion des Elèves d’Officiers d’Active (EOA) ont été consacrés au statut d’Elève Officier lors d’une cérémonie organisée hier mercredi 2 février 2022 à l’Ecole de Formation des Officiers des Forces Armées Nigériennes (EFOFAN) de Tondibiah. Cette cérémonie de consécration couplée à la sortie respectivement, de la 9ème et de la 4ème promotion des élèves officiers collatéraux, médecins et douaniers en fin de formation au sein de ladite école constitue un moment fort dans le processus de formation de ces soldats.

Cette cérémonie placée sous les auspices du Ministre de la Défense nationale a enregistré la présence des hauts responsables des FAN, ceux des forces de sécurité, du parrain de la promotion le Général de Division à la retraite Mai Manga Oumara, de la famille de l’ancien Président de la République, le défunt Tanja Mamadou ainsi que des familles des récipiendaires fortement mobilisées pour marquer leur solidarité et encourager leurs proches ayant choisi le métier des armes.

La 18ème promotion des Elèves d’Officiers d’Active est composée de 240 stagiaires issus de neuf (09) pays à savoir le Cameroun, la Cote d’Ivoire, la Centrafrique, la Guinée, le Mali, le Niger, le Sénégal, le Tchad et le Togo. Elle est baptisée ‘’Promotion Tanja Mamadou’’ (du nom de l’ancien Président de la République et ancien colonel des FAN) avec comme parrain le Général de Division Maï Manga Oumara. Au cours de la cérémonie les élèves de la ‘’Promotion Tanja Mamadou’’ ont été présentés au drapeau national, symbole de la République. Ils ont exécuté leur premier salut d’élèves d’Officiers d’Active au ministre de la Défense nationale.

Lors de la cérémonie, le ministre de la Défense nationale, M. Alkasoum Indatou a précisé que l’augmentation du nombre des EOA s’inscrit dans le plan quinquennal 2021-2025 de doublement des effectifs dans les Forces Armées Nigériennes. M. Alkassoum Indatou a rappelé les nobles missions et vocation de l’EFOFAN qui consistent à former des officiers d’active destinés à l’encadrement des Forces Armées et de Sécurité Nationale et étrangères, participer à celle des officiers collatéraux et compléter la formation des officiers en cours de carrière.

Pour le ministre Alkassoum Indatou, cette cérémonie solennelle et traditionnelle de consécration de la 18eme promotion d’EOA constitue une occasion d’exhorter les Elèves Officiers d’Active de la première année à s’imprégner des valeurs, vertus et exigences qui font la noblesse du métier des armes qu’ils ont volontairement choisi. Ce métier est fait de dévouement sans faille à la Patrie et de sacrifice indispensable à la grande mission des Armées. «A l’instar de vos anciens des promotions précédentes en activité, je vous demande également de vous inspirer constamment de l’exemple de vos ainés, qui par leur bravoure, leur opiniâtreté, leur sens élevé de sacrifice et de dignité ont su triompher sur les différents théâtres d’opérations, ayant jalonné leurs brillantes et enviables carrières. Pour cela, vous devez plus que jamais en tant que futurs officiers de vos armées respectives faire montre de qualités mentale, psychologique, physique et intellectuelle fortes, indispensables aux institutions de défense et de sécurité pour faire face aux nombreux conflits qui assaillent nos pays individuellement pris et qui n’épargnent aucune des régions africaines dont vous êtes issus», a dit le ministre de la défense nationale aux Elèves Officiers d’Active.

Auparavant, le commandant de l’EFOFAN, le Colonel Abdoulkadri Amadou Daouda a exprimé, au nom de l’ensemble des composantes de l’Ecole, sa gratitude et sa reconnaissance à la hiérarchie des FAN pour la sollicitude de tous les instants à l’endroit de son école. Selon le Colonel Abdoulkadri Amadou Daouda, c’est la 1ère fois qu’une promotion d’élèves officiers d’active a totalisé un aussi grand effectif de près de deux cent quarante stagiaires (240), jeunes filles et garçons provenant de neuf pays. «En effet, l’accroissement de nos effectifs, la surabondance du rythme des stages et la diversité de la

formation à l’EFOFAN nous inclinent, naturellement, aujourd’hui à affirmer que la plaque tournante de la relève générationnelle et la solidité de notre défense se schématisent ici dans cette prestigieuse école à travers toute cette richesse en ressource humaine. Une ressource humaine orientée et formée conformément à nos besoins et à nos réalités» a déclaré le commandant de l’EFOFAN. Il a ensuite félicité les cadres, officiers, sous-officiers et instructeurs, qui ont œuvré jour et nuit pour la transformation de ces jeunes gens, venus d’horizons divers, en soldats appartenant dorénavant à une même promotion. 

S’adressant aux élèves de la 18ème promotion, le Colonel Abdoulkadri Amadou Daouda a annoncé que la présente consécration fera entrer les stagiaires pleinement dans le statut d’Elève Officier. «La phase de présentation au drapeau constitue à n’en point douter l’instant le plus solennel pour tout soldat ayant fait le choix redoutable, mais murement réfléchi et plein de convictions, du métier des armes. Chers élèves officiers, face au drapeau national, vous confirmerez votre contrat d’engagement au titre des Forces Armées par devant la Nation. Dès lors, il vous sera exigé d’être intègres, courageux, déterminés, enthousiastes, compétents, désintéressés et loyaux.

Des vertus pour lesquelles l’encadrement de l’Ecole vous accompagnera et sera intransigeant, pendant le temps de vie d’EOA qui vous reste à l’EFOFAN, afin d’espérer de vous, leur appropriation», a assuré le commandant de l’EFOFAN.

Abdoul-Aziz Ibrahim(Onep)