Cérémonie de décoration de la Représentante résidente de la CEDEAO au Niger en fin de mission : Mme Alapini Liliane élevée au grade d’officier dans l’ordre du mérite du Niger

Société

Le ministre de la Justice, garde des Sceaux, M. Ikta Abdoulaye Mohamed, assurant l’intérim du ministre d’Etat, ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, a présidé mardi 26 juillet dans le jardin du Ministère des Affaires Etrangères, une cérémonie de remise de distinction à la Représentante résidente de la CEDEAO au Niger en fin de mission. Ainsi après plus deux ans de mission dans notre pays, en reconnaissance de multiples actions accomplies, Mme Alapini Liliane a été, au nom du Président de la République, élevée au grade d’officier dans l’ordre du mérite du Niger.

Lors de cette la cérémonie de distinction, le ministre de la Justice, garde des Sceaux, M. Ikta Abdoulaye Mohamed a rappelé le contexte dans lequel la Représentante résidente de la CEDEAO quitte notre pays. Selon le ministre de la Justice, Mme Alapini quitte le Niger à un moment où « notre pays et notre Communauté Ouest Africaine font face à de nombreux défis dont entre autres, la lutte contre le terrorisme, l’impact de la pandémie de la Covid-19 et les autres chocs multiples, avec leurs conséquences sur nos efforts et nos initiatives pour le développement socioéconomique de nos pays ». « Je reste convaincu que les réalisations et contributions de la CEDEAO, notamment, dans les domaines de la libre circulation des personnes et des biens, du projet de la création de la monnaie unique, de la régulation du secteur de l’électricité avec la mise en place d’une autorité régionale ainsi que l’adoption de la nouvelle Vision 2050, permettront le passage d’une CEDEAO des Etats à une CEDEAO des peuples, dans l’intérêt commun de nos populations », a-t-il assuré.

M. Ikta Abdoulaye Mohamed a reconnu que depuis la prise de fonction de la Représentante résidente de la CEDEAO au Niger le 1er février 2020 à ce jour, elle a inlassablement contribué à la redynamisation des liens de coopération entre le Niger et la CEDEAO ainsi qu’à la promotion des valeurs et des objectifs de notre organisation communautaire, à savoir la solidarité, la paix, la sécurité et le développement économique, social et culturel pour une communauté véritablement intégrée. Parmi ces actions, le ministre de la Justice a cité quelques-unes de grandes réalisations et actions, qui illustrent le travail et l’effort qu’elle a accomplis, en seulement deux ans de présence dans notre pays notamment l’inauguration de la Représentation de la CEDEAO au Niger dans un contexte de crise sanitaire de la Covid-19, qui n’a nullement entamé sa détermination à faire aboutir ce projet, son apport fut aussi considérable dans l’inauguration, le 1er mars 2022, du Centre National de Coordination du Mécanisme d’Alerte Précoce et de réponse aux risques sécuritaires et son accompagnement efficace dans le cadre du mandat du Niger à la présidence de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO, ses efforts remarquables dans le soutien et la réussite du

processus électoral du Niger, notamment l’envoi, en collaboration avec l’Union Européenne et les Nations Unies, de missions d’observations électorales, pour des élections inclusives, apaisées et transparentes, ayant permis le passage de témoin entre deux présidents démocratiquement élus.

Emue par cette distinction de la République du Niger, la Représentante résidente sortante de la CEDEAO au Niger, Mme Alapini Liliane a au nom de l’institution qu’elle a représentée au Niger réaffirmé sa gratitude au président de la Commission de la CEDEAO pour la confiance placée en elle, puis exprimé ses vifs remerciements aux autorités du Niger pour l’accueil qui lui a été réservé, l’hospitalité durant son séjour et la bonne collaboration avec les autorités du Niger qui lui ont permis d’obtenir d’excellents résultats en dépit de la brièveté du temps passé au Niger.

Mamane Abdoulaye(onep)