Cérémonie de décoration : Mme Joëlle Dehasse élevée au grade de Commandeur dans l’Ordre du mérite du Niger

Société
Spread the love

Sharing is caring!

La Représentante résidente sortante de la Banque Mondiale au Niger, Mme Joëlle Dehasse, a été honorée hier après-midi lors d’une cérémonie de décoration organisée au ministère du plan. Par cet acte, le ministre Abdou Rabiou a, au nom du Président de la République, élevé la Représentante résidente sortante au grade de Commandeur dans l’Ordre du mérite du Niger. Elle quitte le Niger avec cette reconnaissance du gouvernement de son travail grâce auquel le Niger est devenu le principal portefeuille de la Banque Mondiale dans la sous-région. Plusieurs membres du Gouvernement, ainsi que des responsables d’institutions et des cadres du ministère du Plan et de la Banque Mondiale ont pris part à la cérémonie.

En prélude à la décoration de Mme Joëlle Dehasse, le ministre du Plan, M. Abdou Rabiou, a indiqué que dès sa prise de fonction au Niger en juillet 2018, la Représentante résidente sortante de la Banque mondiale au Niger s’est attachée à renforcer le partenariat entre son institution et le Niger à travers un dialogue soutenu avec les autorités nationales, les autres partenaires au développement, le secteur privé et la société civile. Ce travail lui a permis d’assurer une bonne mise en œuvre du Cadre de partenariat pays 2018-2022 au Niger et à contribuer à améliorer « de façon significative » la performance du portefeuille de la Banque Mondiale.

Sous l’impulsion et l’appui de cette cadre et de ses collaborateurs, a déclaré le ministre du Plan, le portefeuille actif des opérations du Groupe de la Banque Mondiale au Niger est devenu le plus important de la sous-région ouest africaine, avec une enveloppe record de 4,04 milliards de dollar US, soit plus de 2.328 milliards de FCFA et une moyenne d’âge des projets de 3 ans. Outre la mobilisation de ces importantes ressources, il a souligné les missions d’appui conseil en matière de réformes et de promotion de la gouvernance et du genre dont a bénéficié le pays durant le séjour de Mme Joëlle Dehasse.

Un autre accomplissement de la Représentante résidente sortante de la Banque mondiale au Niger qu’a évoqué le ministre Abdou Rabiou, est le rôle « éminemment» important qu’elle a joué pour la contribution de son institution à l’atténuation des divers chocs que le Niger a subis ces dernières années. « A cet effet, permettez-moi de signaler la formulation et la mise en œuvre des projets novateurs dans les zones affectées par l’insécurité, le déclenchement du mécanisme de réponse immédiate pour faire face aux inondations et catastrophes et la restructuration du portefeuille des opérations pour contribuer à la riposte de la pandémie de la COVID-19, au Plan d’Urgence et Plan de Soutien », s’est-il félicité.

Le ministre du Plan s’est particulièrement réjoui de la qualité du partenariat avec le Groupe de la Banque Mondiale qui ne cesse, selon lui, de se consolider et de se renfoncer, comme en témoignent le volume important et la diversité du portefeuille actif des opérations de la Banque Mondiale au Niger. « Au moment où vous vous apprêtez à prendre congé de vos amis et de vos frères et sœurs du Niger, je voudrais vous dire que vous laissez la marque d’une femme engagée, dont la discrétion et la simplicité ont contribué à tisser des liens solides tant au sein de la communauté des bailleurs de fonds à Niamey qu’entre votre auguste Institution, la Banque Mondiale, et notre pays », a dit le ministre Abdou Rabiou à Mme Joëlle Dehasse.

La Représentante résidente sortante de la Banque mondiale au Niger a exprimé son émotion de recevoir cette distinction en reconnaissance de ses efforts pour accompagner de son mieux le Niger sur la voix de son développement. Cette expérience, a-t-elle poursuivi, a été un privilège pour elle grâce à un séjour dans le pays qui a été riche en enseignements et en bonnes relations professionnelle. Elle a dédié son accomplissement non seulement au personnel de la Banque Mondiale, mais aussi au gouvernement du Niger auprès duquel elle dit avoir trouvé « une disponibilité constante, un appuie soutenu et une franche collaboration qui m’ont permis de m’engager à vos côtés dans les efforts de développement économique et social au Niger ».

Mme Joëlle Dehasse a saisi l’opportunité pour adresser sa gratitude aux plus hautes autorités du pays. « Je pars, déclare-t-elle, avec le souvenir d’un pays riche en ressources naturelles et humaines, avec un potentiel énorme, confronté à de multiple défis, parfois tragiques au plan sécuritaire et dans un contexte sous régional difficile. J’ai espoir que le Niger, grâce à la détermination de ses gouvernants, la résilience de sa population et l’accompagnement de ses partenaires, parviendra à les surmonter ».

Par  Souleymane Yahaya(onep)