Cérémonie de réception d’infrastructures à la maternité Issaka Gazobi de Niamey : La BIA finance à hauteur de 30.264,768 F CFA la rénovation du 2ème Bloc Opératoire

Non classé
Spread the love

Sharing is caring!

La Première Dame Mme Bazoum Hadiza Mabrouk a présidé, le 3 juin dernier, la cérémonie consacrée à la remise officielle du 2ème Bloc Opératoire entièrement rénové à la Maternité Issaka Gazoby de Niamey. Financé à hauteur de 30.264,768 FCFA par la BIA, les travaux de rénovation de ce 2ème bloc opératoire ont permis d’acquérir deux salles d’opération, une salle de réveil, une salle de soins infirmiers, une salle de linge propre, une salle de stérilisation du matériel et des linges, des bureaux pour les Gynécologues Obstétriciens du service des urgences, une salle de garde pour les Gynécologues Obstétriciens, deux salles de garde pour les résidents, les étudiants en Médecine et des toilettes pour le personnel. Etaient présents à cette cérémonie, le Ministre de la Santé publique, de la Population et des Affaires Sociales, M. Illiassou Idi Mainassara, le Directeur de la MIG Prof Madi Mayana, la Directrice Générale de la BIA Mme Ango Nana Aissa, la Représentent résidente de l’OMS, le personnel de santé et plusieurs invités.

Ce pavillon permettra d’améliorer le pronostic maternel et périnatal, de réduire de façon drastique la souffrance des patientes en attente d’une opération programmée ou d’urgence, de motiver davantage le personnel en diversifiant les techniques opératoires, et de mieux enseigner la Santé de la Reproduction qui est une mission importante pour cette maternité de Référence Nationale.

Dans son allocution, la première dame, Mme Bazoum Hadiza Mabrouk a félicité et remercié la BIA Niger à travers sa Directrice Générale Mme ANGO Nana Aissa, ses hauts responsables et son personnel, pour cette initiative qui, a-t-elle dit, permettra d’améliorer sans nul doute, la prise en charge des femmes, apportera le sourire aux femmes sur le point de donner la vie, mais aussi au personnel de la Maternité Issaka Gazobi de Niamey qui s’acharne nuit et jour pour sauver et accueillir des nouvelles vies. Elle a  saisi cette opportunité pour lancer un appel à toutes les bonnes volontés à emboiter le pas à la BIA NIGER, notamment le secteur privé, et aider à redonner une bonne visibilité à cette maternité.

La Directrice Générale de la BIA, avec un sentiment d’une mission accomplie et de promesse tenue, a rappelé que la signature de l’accord de partenariat avec la maternité a conduit aux travaux d’aménagement des deux (2) Blocs Opératoires de la MIG. «Ce pavillon que nous offrons aujourd’hui cadre parfaitement avec la politique du Président de la République, Chef de l’Etat, S.E. Mohamed Bazoum qui concoure à l’amélioration des conditions de vie de nos populations et de la femme nigérienne en particulier», a-t-elle dit. Aussi, la Directrice Générale de la BIA a affirmé, que cet établissement bancaire marque son engagement aux côtés des autorités Nigériennes dans  le combat pour agir pour la santé. «La BIA Niger, filiale du groupe Banque Centrale Populaire du Maroc (BCP), demeure incontestablement un acteur économique majeur au Niger. Notre engagement citoyen s’articule autour de 4 axes d’intervention (social ; entreprenariat; environnement et culture). La BIA Niger fidèle à son souci du bien-être de chaque citoyen s’engage à continuer d’œuvrer pour l’amélioration des conditions de vie des populations nigériennes», a rassuré Mme Ango Nana Aissa.

Auparavant, le Directeur Général de la MIG, Prof Madi a rappelé que la maternité Issaka Gazobi de Niamey est une maternité de référence nationale, un centre d’excellence en matière de soins, d’enseignement et de recherche de la santé de reproduction du Niger créé en 1929. Cette maternité a connu plusieurs réhabilitions, extension et création des nouveaux services techniques et administratifs, dans le but d’améliorer la prise en charge maternelle et périnatale. Mais, a-t-il poursuivi, l’accroissement de la population, les dysfonctionnements des formations sanitaires périphériques et l’affluence des patientes, ont des conséquences au niveau du bloc opératoire.

Selon le Directeur Général de la maternité, au vu de tout cela, l’acquisition d’un 2ème Bloc Opératoire était plus que nécessaire, sachant qu’en 2021, quelque 8.167 accouchements avaient été enregistrés dont 7.264 actes opératoires (5.049 cas de césarienne, 148 cas pour des ruptures utérines, 206 cas d’hystérectomie, 77 cas de GEU, 60 cas de myomectomie, 163 cas de chirurgie de sein et 52 cas de cancer du col utérin). Il a enfin remercié tout le personnel de la BIA, sous le leadership de Mme Ango Nana Aissa pour la rénovation du 2ème bloc opératoire. «C’est une action humanitaire, sociale, de bonté en direction de la maternité Issaka Gazobi et de la population du Niger» a estimé Prof Madi Mayana.

Le ministre Illiassou Idi Mainassara a profité de l’occasion pour remettre, au nom du gouvernement du Niger, un témoignage de satisfaction à la  Première Dame et à la directrice générale de la BIA pour les services rendus au système de santé du Niger.

Aminatou Seydou Harouna et Assad Hamadou(Stagiaire)