Cérémonie d’hommage au Président de la Commission nationale des droits humains sortant : Pr Khalid Ikiri et à son équipe : L’équipe sortante laisse un bilan louable

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le Président de la  Commission nationale des droits humains (CNDH), le Professeur Khalid Ikiri et son équipe, en fin de mandat, après  8 ans à  la tête de la CNDH, a reçu, hier après midi,  les hommages des organisations de la société civile et des organismes internationaux partenaires de la Commission qui œuvrent pour la promotion et la défense des droits humains.  

Les responsables des organisations de la société civile qui ont collaboré avec l’équipe qu’a dirigée le Professeur Khalid Ikiri depuis 2013 à ce jour, se sont exprimés pour témoigner  au président de la CNDH sortant  et son équipe toutes leurs gratitudes.  Ils ont tenu à démontrer la clairvoyance et la gouvernance démocratique du président de la CNDH qui ont permis d’enregistrer des succès en matière de droits humains. Ils ont aussi témoigné le leadership avéré du Pr Khalid Ikiri qui a œuvré inlassablement pour le respect et la défense des droits humains dans notre pays.

Les représentants des organismes internationaux, quant à eux ont salué le courage, l’engagement et la détermination du Pr Khalid Ikiri et son équipe pendant leur mandat. Ils ont aussi témoigné leurs félicitations au président de la CNDH pour le rôle clé qu’a joué la Commission pendant les élections passées.

 Pour sa part, le Professeur Khalid Ikiri a remercié les organisations de la société civile et les partenaires internationaux pour leurs efforts d’accompagnement de la CNDH dans ses missions de droits humains.  «Pour jouer pleinement son rôle, dans ce contexte d’un monde où les intérêts particuliers priment sur l’intérêt général, la CNDH aura encore plus besoin de  partenaires loyaux mettant en avant le respect des Droits Humains dans leur universalité, indivisibilité et leur interconnexion », a-t-il souligné. « Loyaux partenaires de la CNDH, votre appui technique et financier a été très utile sinon déterminant dans l’accomplissement de notre exaltante mais délicate mission », a poursuivi le président sortant de la CNDH qui devait ensuite indiquer que l’équipe sortante de la CNDH laisse un bilan louable comme en atteste tous les témoignages. Elle laisse à son actif entre autres, a-t-il cité, « l’accréditation au Statut «A» par l’Alliance Globale des Institutions Nationales des Droits de l’Homme «GANHRI ; La mise en place de cinq (5) antennes régionales (Diffa, Agadez, Tillabéri, Zinder, Dosso) et bientôt Tahoua et Maradi dont le financement est acquis».

Enfin des témoignages de satisfaction ont été décernés au président sortant de la CNDH, Pr Khalid Ikiri ainsi qu’aux membres de la Commission de la part des organisations de la société civile.

Par Oumar Issoufou(onep)