Cérémonie officielle d’hommage à l’Emir de l’Etat de Koweït : Les ONG Koweitiennes et nigériennes saluent la mémoire de Son Altesse Cheick Sabah Al-Ahmad AL-Jaber Al-Sabah

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

Les ONG internationales koweitiennes et nigériennes au Niger, ont rendu un hommage à l’Emir de l’Etat de Koweït, Son Altesse Cheick Sabah Al-Ahmad AL-Jaber Al-Sabah, décédé le 29 septembre 2020 à l’âge de 91 ans. C’était au cours d’une cérémonie qui a été organisée hier lundi 19 octobre 2020, à Radisson Blu de Niamey, sous la présidence du Ministre du Développement Communautaire et de l’aménagement du Territoire, M. Abdou Amani, représentant le Premier Ministre Brigi Rafini parrain de la cérémonie. L’on notait à cette occasion, la présence des députés nationaux, des membres du corps diplomatique, des responsables d’ONG humanitaires koweitiennes et nigériennes ainsi que plusieurs invités.

Dans le discours qu’il a prononcé, le Ministre du Développement Communautaire, M. Abdou Amani a rendu un vibrant hommage à cette illustre personnalité, homme de paix et humanitaire. Il a par la suite rappelé les qualités de l’homme avant de présenter de manière exhaustive les œuvres à l’actif du défunt.

«La République du Niger a perdu un grand ami en la personne Son Altesse Cheick Sabah Al-Ahmad AL-Jaber Al-Sabah, Emir de l’Etat de Koweït. Au-delà des aspects purement diplomatiques, c’est le monde musulman en général et le peuple nigérien en particulier qui vient d’être éprouvé par le rappel à Dieu de ce grand contributeur. Il est difficile de citer les œuvres de Cheick Sabah Al-Ahmad Al-Sabah en faveur du Niger. La contribution du Cheick au Développement économique et social du Niger passait par le canal de plusieurs ONG et Associations Koweitiennes et Nigériennes. C’est avec beaucoup de tristesse et de compassion que nous présentons, au nom du gouvernement et peuple nigérien, nos plus sincères condoléances à sa famille, à ses amis ainsi qu’à tous les koweitiens et koweitiennes pour leur témoigner notre soutien en ce moment douloureux», a-t-il dit.

Le ministre Abdou Mani n’a pas manqué de rappeler les réalisations faites par ces ONG à travers des financements dans divers domaines. Au Niger les multiples soutiens de l’Emir du Koweït ont permis la réalisation de 18 écoles, de 6 centres de formation professionnelle, de 5 centres de formation en étude islamique, de 13 centres de soins, de 2 hôpitaux, de 2310 puits, de 123 forages, de 7 centres sociaux pour les orphelins, de 200 logements sociaux, sans oublier les distributions gratuites des vivres au profit des 100.000 bénéficiaires, d’appui en aide alimentaire d’urgence au profit de 30.000 bénéficiaires, l’octroi de 300 bourses d’études et le financement de plusieurs caravanes sanitaires.

«Le défunt était aussi engagé du côté de l’Etat dans la lutte contre la pauvreté. A cet effet, on peut citer entre autres la promotion des activités génératrices de revenus au profit de 2500 bénéficiaires. A l’occasion des fêtes musulmanes, l’appui du Cheick a permis à beaucoup de ménages nécessiteux de fêter dans la joie et l’allégresse. Sans être exhaustif, on peut citer l’appui en faveur de 100.000 bénéficiaires à l’occasion des différentes fêtes de tabaski et 50.000 bénéficiaire à l’occasion des fêtes de Ramadan», a rappelé le Ministre du Développement Communautaire.

Pour sa part, M. Moustapha Youssouf Fadone représentant des ONG internationales Koweitiennes au Niger, a salué la mémoire de l’homme. Il a aussi, rappelé les qualités humaines, diplomatiques et politiques du défunt, pour qui il a prié afin que son âme repose éternellement dans le Paradis.

Les ONG nigériennes qui bénéficient des soutiens de l’Etat de Koweït ont elles aussi, saisi cette opportunité pour réitérer leur compassion au peuple Koweitien suite au décès de celui qu’ils ont appelé, «un homme humanitaire, un homme de paix et un serviteur». «Son Altesse est une personnalité inoubliable. On ne peut pas citer toutes ses œuvres. Aujourd’hui, c’est l’occasion de rendre un dernier hommage à Son Altesse. Il n’y a pas de mots pour qualifier l’homme et ses œuvres. Mais il faut qu’il sache, qu’il est parti, mais pour nous c’est le corps qui est parti. Partout où on passe il y’a ses marques, il y’a ses empreintes», a déclaré M. Ahmed Souleymane représentant des ONG nationales.

Cette occasion a été également saisie pour lire un poème dédié au peuple koweitien. Auparavant, un film sur la vie et le parcours politique de l’homme a été projeté. Avec ces 66 ans de carrière politique l’Emir de l’Etat de Koweït, feu Cheick Sabah Al-Ahmad Al-Sabah a œuvré pour le développement socioéconomique et son pays, le renforcement des relations diplomatiques, la lutte contre les conflits. Né en 1929, il est arrivé au pouvoir en qualité d’Emir en 2006 et décédé en septembre 2020 aux Etats Unis où il s’était rendu pour un traitement médical.

Le film projeté fait ressortir les qualités de ce grand médiateur dans plusieurs conflits et comme l’architecte de la politique étrangère du Koweït moderne. Son Altesse Cheick Sabah Al-Ahmad AL-Jaber Al-Sabah était un grand allié des Etats-Unis et de l’Arabie saoudite et entretient de bonnes relations avec les pays membres de l’OCI.

 Ali Maman(onep)