Clôture de l’atelier d’évaluation du cycle électoral 2017-2021 au Niger : La CENI s’engage à examiner les 150 recommandations formulées par les participants

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le Président de la CENI, Me Issaka Souna, a présidé, hier dans l’après-midi, à l’Hôtel Bravia de Niamey, la cérémonie de clôture des travaux de l’atelier d’évaluation du cycle électoral 2017-2021 au Niger. Les participants, au nombre de 158 et composés des acteurs intervenants dans le processus électoral, ont, trois jours durant, échangé, sur l’ensemble du cycle électoral nigérien, sur la base du chronogramme général de la CENI. La cérémonie s’est déroulée en présence du représentant de la Coopération Suisse, de celui du PAGOD, d’IESA et de la Délégation de l’UE au Niger.

Avant les différents discours de clôture de l’atelier, quelques fortes recommandations ont été lues par une participante. Ainsi, à la lumière de cette évaluation, les participants ont clairement relevé le respect, par la CENI, de son chronogramme au moyen de l’élaboration du fichier électoral biométrique et par la tenue des élections locales et générales. Ladite évaluation a permis de relever des insuffisances notamment sur : le dialogue politique, l’enrôlement biométrique des citoyens, les candidatures aux élections, la campagne électorale et le déroulement des opérations électorales entre autres. Au vu de ces insuffisances, plus de 150 recommandations ont été formulées dont entre autres : améliorer le cadre de dialogue politique pour une relecture du code électoral ; en application des dispositions de l’article 6 de la Constitution, élaborer une loi spécifique portant composition, organisation et fonctionnement de la CENI et une autre portant code électoral ; établir un manuel de procédure et un chronogramme du processus électoral.

C’est pourquoi, dans son allocution de clôture des travaux de cet atelier, Me Issaka Souna, Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a salué et remercié les participants au nombre de 158, pour la qualité de leur participation. Me Issaka Souna a aussi salué la qualité et la pertinence des débats et échanges qui ont eu lieu et qui ont permis de formuler d’importantes recommandations. Le Président de la CENI a réaffirmé l’engagement et la disponibilité de son institution pour un examen rigoureux et très minutieux de toutes les recommandations en vue de permettre à notre pays de parfaire ces textes électoraux et de renforcer les institutions et organes électoraux. « Notre réunion a été de très haut niveau. Je voudrais dire également combien nous avons eu de la vision en invitant les participants qui sont là, dont la valeur ajoutée est immense à nos travaux », s’est-il réjoui. En termes de chiffres, le Président de la CENI a souligné que 94 partis politiques ont participé aux élections locales, 84 partis politiques pour les élections législatives et 30 candidatures pour les élections présidentielles : « c’est énorme, c’est une première dans l’histoire électorale et démocratique dans notre pays », a-t-il dit. Le Président de la CENI a saisi cette occasion pour réitérer l’engagement de son institution à faire mieux. « C’est pour cela que nous sommes là pour étudier de quelle matière, les comportements, les finances, la logistique, le fichier biométrique peuvent être améliorés afin que nous puissions être félicités au rang des pays où les citoyens sont sérieux. Nous avons eu droit à des réflexions intelligentes entre des personnes responsables », a souligné Me Issaka Souna.

Pour sa part, le représentant de la Coopération Suisse, M. Ghisletta Basilio, a dans son allocution réitéré l’engagement et la disponibilité de son institution et de son pays à poursuivre cet accompagnement au profit de la CENI dans le cadre de la mise en œuvre des différentes recommandations. Il a aussi salué la qualité des échanges et remercié les participants à cet effet. Il a encouragé les différents acteurs à poursuivre ces efforts afin de contribuer au renforcement et à la consolidation du processus

démocratique nigérien. 

Par Ali Maman(onep)