Conférence publique du Haut-commissariat à la modernisation de l’Etat : Sensibiliser les élèves et étudiants sur la citoyenneté et le civisme

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le Haut commissariat à la modernisation de l’Etat (HCME) a débuté le vendredi 4 juin dernier à Niamey sa campagne de sensibilisation sur un changement de comportement plein et entier. Cette campagne doit concerner des écoles situées sur l’ensemble du territoire national. La conférence inaugurale qui a porté sur le thème «La modernisation de l’Etat, la redevabilité, la citoyenneté pour un changement de comportement», s’est déroulée le vendredi après-midi dans l’enceinte de l’Ecole des Cadres de Niamey en présence du représentant de l’Agence française de développement, M. Guillaume Reisacher.

Procédant au lancement de la conférence, le secrétaire général du Haut commissariat à la modernisation de l’Etat, M. Mahamane Elgou, a déclaré que le choix des écoles n’est pas fortuit car, elles sont les pépinières où se forge la conscience citoyenne et professionnelle. «C’est aussi ceux qui fréquentent aujourd’hui les écoles qui seront les futures élites du pays. C’est pourquoi, il est important de leur rappeler un certain nombre de valeurs qui sont les fondements de la République», a-t-il précisé. M. Mahamane Elgou a invité les participants à suivre attentivement l’exposé et les débats, espérant que chaque étudiant sensibilisé «sera un vecteur dans son milieu, dans sa famille, dans ses réseaux pour l’adoption de comportements favorables au développement socioéconomique du pays».

L’exposé présenté par M. Salissou Oumarou Dakaou en prélude aux débats avec les étudiants, a développé des thèmes relatifs à la citoyenneté, le civisme, le changement de comportement à travers les valeurs et les contre-valeurs, le principe de redevabilité des agents publics et le respect du bien public. La première conférence de Niamey, de même que les trois (3) autres restantes de la capitale et les sept (7) conférences de mêmes types à réaliser dans les régions, bénéficient de l’appui de l’Agence française de développement (AFD) dans le cadre de la mise en œuvre du projet d’Appui à la modernisation de l’Etat pour un service public de qualité sur le territoire (AMESP).

Le responsable de l’AFD en charge du projet AMESP, M. Guillaume Reisacher a rappelé que l’agence apporte des appuis multiformes au Haut commissariat à la modernisation de l’Etat pour la mise en œuvre de la politique nationale de modernisation de l’Etat du Niger. Pour M. Reisacher, aller directement à la rencontre des écoles qui forment l’élite de demain et de leurs étudiants trouve toute sa pertinence dans le contexte actuel et explique l’évolution des actions menées par l’AFD qui vont aujourd’hui au-delà du renforcement des capacités des cadres en fonction. «Que vous décidez de travailler dans le public où dans le privé, les éléments que vont vous apporter le conférencier vont vous servir», a lancé le représentant de l’Agence française de développement aux étudiants,.

Le Haut commissariat à la modernisation de l’Etat prévoit, après cette première rencontre, d’organiser trois (3) autres conférences de plus à Niamey et une par région, soit un total de 10 conférences à venir.

Souleymane Yahaya(onep)