Coopération entre le Niger et le  Royaume d’Espagne : 2.940 bâches, des moustiquaires et des couvertures pour les familles victimes d’inondations

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

Les annonces faites par les différents partenaires du Niger suite à l’appel à la solidarité nationale et internationale, lancé par les autorités nigériennes dans le cadre de la gestion des inondations de cette année se concrétisent de jour en jour. C’est dans cette optique que le ministre de l’Action Humanitaire et de la Gestion des Catastrophes, M. Laouan Magagi a réceptionné hier matin, au niveau des magasins de l’OPVN Niamey, un important don en matériel destiné exclusivement aux victimes des inondations de 2020. Le don signé par le Royaume d’Espagne s’inscrit dans le cadre du déploiement du mécanisme de protection civile de l’Union Européenne. La réception du don s’est déroulée en présence de l’Ambassadeur, Chef de la délégation de l’Union Européenne, S.E Dr Denisa Elena Ionete et de l’Ambassadeur du Royaume d’Espagne au Niger,  S.E Nuria Reigosa.

Composé de 2940 bâches ; 1800 moustiquaires et 540 couvertures ainsi que d’autres ustensiles de cuisine, ce don intervient quasiment à la veille de la rentrée scolaire 2020-2021 où les écoles doivent être impérativement être libérées par les sinistrés. C’est dire que les besoins du gouvernement pour reloger les ménages victimes des inondations sont importants . En réceptionnant le don des mains de l’Ambassadeur du Royaume d’Espagne au Niger, le ministre de l’Action Humanitaire et de la Gestion des Catastrophes, M. Laouan Magagia précisé que sur la base du plan intégré que le gouvernement a adopté, le 14 septembre dernier, le nombre de ménages sinistrés était à 61.000 ménages victimes des inondations. Les régions les plus impactées sont Maradi ; Agadez ; Tillabéry et Niamey. La région de Niamey, a dit le ministre Magagi a certainement enregistré l’impact économique le plus fort en raison de la situation du fleuve qui a atteint une côte exceptionnelle de 700 cm.

Cette situation a fait en sorte qu’à Niamey, on dénombre 28 écoles primaires occupées par les sinistrés des inondations ; 12 collèges et lycées. « Le défi qui se pose actuellement au gouvernement, c’est que nous devrons d’ici trois à quatre jours pouvoir reloger les sinistrés sur des sites de transit. Il y a le site de transit au camp Gamou d’une capacité de 1100 familles et un autre site sis à l’hippodrome qui peut prendre à peu près 1000 familles. C’est dire que les deux sites n’ont qu’une capacité de 2200 familles. Or sur les 8000 ménages sinistrés de Niamey, il y a à près 4600 ménages qui sont dans les écoles. Tout ceci pour dire qu’à la date d’aujourd’hui, le gap est très important. Ce qui nous amène à saluer ici l’Union Européenne pour avoir réfléchi sur comment les pays européens pourraient venir en aide au Niger», a relevé le ministre de l’Action Humanitaire et de la Gestion des Catastrophes.

Auparavant, l’Ambassadeur, Chef de la Délégation de l’Union Européenne, Dr Denisa Elena Ionete a indiqué que le mécanisme de protection civile de l’Union Européenne fonctionne de la même manière pour tous les pays qui sollicitent l’assistance de l’Union. En plus, les procédures et les méthodes de travail via le centre de coordination de réponses aux urgences restent les mêmes. «Ce qui est appliqué aux Etats membres de l’Union qui éprouvent des difficultés à répondre à un désastre, nous l’appliquons aussi à tous les pays qui nous sollicitent de l’aide avec les mêmes critères, les mêmes standards et la même rapidité. Nous pensons que cela est une marque de solidarité. Ce mécanisme a été déployé de par le monde plus de 90 fois cette année. L’Ukraine, le Soudan et le Niger ont bénéficié de l’aide humanitaire de l’Union Européenne pour le même désastre naturel. Plusieurs pays de l’Union ont également reçu le genre de soutien»,  a relevé l’Ambassadeur, Chef de la Délégation de l’Union Européenne.

Pour sa part, l’Ambassadeur du Royaume

d’Espagne au Niger, S.E Nuria Reigosa a précisé que ce don est la manifestation de la solidarité du peuple espagnol à l’endroit des populations du Niger victimes des inondations. La remise de cet appui par le Royaume d’Espagne coïncide avec la commémoration de la fête nationale espagnole. «Nous avons entendu l’appel d’aide humanitaire que le Niger a lancé en direction de ses partenaires. L’Espagne étant un partenaire du Niger, nous avons décidé de répondre à cet appel. On ne peut avoir de partenaires ou d’amis qu’en s’aidant mutuellement», a conclu l’Ambassadeur du Royaume d’Espagne au Niger.

 

 Hassane Daouda(onep)