Coopération internationale : Le ministre d’Etat Hassoumi Massoudou participe à la réunion ministérielle virtuelle du TICAD

Société
Spread the love

Sharing is caring!

La coopération entre le Japon et les pays d’Afrique se poursuit et se renforce avec pour but d’impacter positivement le développement durable sur le continent grâce notamment à la tenue régulière de la Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique(TICAD). Hier après-midi, le ministre d’Etat, ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, M. Hassoumi Massoudou, a pris part aux travaux de la réunion ministérielle virtuelle du TICAD qui a réuni les chefs de la diplomatie africaine avec leur homologue du Japon.

Le ministre d’Etat Hassoumi Massoudou a, dans son intervention, déclaré que la réunion ministérielle virtuelle de la Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD) constitue une étape importante dans l’évolution de la coopération du continent africain avec le Japon. Le Niger accorde une importance particulière à cette coopération, selon lui, parce qu’il «fonde un grand espoir de succès pour la prospérité partagée entre le Japon et l’Afrique». D’où l’expression de l’engagement du Niger et son attachement, a poursuivi le ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, au partenariat enre l’Africain et le Japon, de même qu’il a encouragé le Japon «à poursuivre son engagement en faveur du développement du continent africain».

Dans la même intervention, M. Hassoumi Massoudou a rappelé que malgré l’ampleur des défis sécuritaire et sanitaire auxquels le Niger fait face, le pays est resté «admirablement stable et solide, tourné vers la réalisation de ses objectifs de développement». Le Niger doit cela, a insisté le chef de la diplomatie nigérienne, à la gouvernance

politique et aux capacités opérationnelles de ses Forces de Défense et de Sécurité. En plus des efforts internes qu’il a énumérés, cette particularité sur le continent «est également rendue possible par le concours, les appuis et les soutiens des pays amis et partenaires du Niger, dont le Japon».

Le ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération s’est réjoui du soutien de ces partenaires qui, a «permis à l’Etat de mener cette guerre pour préserver la paix et la sécurité, tout en poursuivant les actions de développement au bénéfice des populations, conformément aux programmes définis» et en s’efforçant de développer les services sociaux de base. Le Japon, apporte toujours au Niger une aide conséquente dans les domaines de développement, notamment à travers plusieurs projets et programmes dont «le Projet Ecole POUR Tous, le Projet d’Amélioration du Système de Valorisation Agricole (PASVA), les Projets d’Aide pour le Développement Economique et Social, l’Aide Alimentaire, etc.».

M. Hassoumi Massoudou a salué, au nom de la délégation nigérienne, l’organisation de la réunion virtuelle des ministres en prélude à la TICAD 8 qui se tiendra cette année et qui est dédiée au développement du continent africain. Il a également exprimé «la reconnaissance du peuple nigérien et de son Gouvernement à l’endroit du Japon pour ses appuis multiformes, contribuant ainsi largement à la prospérité au Niger, en phase avec les objectifs du Plan d’Action de Yokohama, issu de la 7ème session de la Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD).

 Souleymane Yahaya(onep)