Coopération : La Deuxième Secrétaire de l’Ambassade de Norvège au Niger visite le centre de formation des jeunes de Talladjé à Niamey

Société
Spread the love

Sharing is caring!

A son arrivée au centre, Mme Melissa Sovik et la délégation qui l’accompagne, ont été accueillies par les responsables, les encadreurs, les apprenants. La diplomate norvégienne a été invitée à visiter les différents compartiments du

centre, recevant des informations sur son fonctionnement, l’impact des activités menées et les difficultés rencontrées.

Ainsi, à l’issue de toutes les visites, Mme Melissa Sovik n’a pas caché ses impressions. Elle a d’abord salué les autorités nigériennes avant de se réjouir de la qualité de la coopération qui existe entre son pays et le Niger.  Elle a saisi cette occasion pour mentionner que la coopération norvégienne intervient dans plusieurs domaines dont l’agriculture, l’éducation et la santé. « Pour la Norvège, nous avons trois priorités au Niger pour la coopération au développement à savoir l’agriculture, l’éducation et la santé. Ce partenariat est très important et c’est l’occasion pour discuter avec les bénéficiaires. C’est un grand plaisir de voir le fruit et le résultat de cette initiative », a-t-elle déclaré.

Au cours de cette visite, Mme Melissa Sovik a beaucoup échangé avec les bénéficiaires, et a recueilli des

témoignages vivants et satisfaisants. Elle a ainsi réitéré son intérêt et l’engagement de son pays à poursuivre cette aventure avec les partenaires de mise en œuvre.

Pour sa part, le président du conseil d’administration, M. Boukari Zakari Maiga a   expliqué clairement les missions et les activités du centre avant d’en dégager les objectifs. « Les espaces sûrs sont des cadres d’accueil des filles en situation. Elles sont accompagnées par des formations modulaires, en alphabétisation et sur les AGR. L’objectif est de retarder le mariage et les grossesses précoces à travers leur autonomisation. La visite de la représentante de Norvège est un grand point, non seulement pour le projet, mais aussi pour les organisateurs de sa mise en œuvre », a-t-il-dit.

 Selon lui, trois organisations partenaires mettent en œuvre le projet au Niger. Il s’agit de  l’APPADN qui prend en charge les régions de Tillabéri et Niamey, de CADEL qui s’occupe des régions de Maradi et Zinder, et ADKOUL qui prend les régions de Tahoua et Diffa.

Le président du conseil d’administration a, au nom des responsables des autres ONG partenaires, exprimé leur reconnaissance à Mme Melissa Sovik pour avoir effectué le déplacement qui lui a permis de témoigner des résultats de la mise en œuvre des actions.  « Elle est venue pour vérifier exactement ce qui est en train d’être fait sur le terrain. Elle a vu ce que nous apprenons aux jeunes filles, elle a écouté les filles qui ont témoigné sur l’importance de cette formation pour leur avenir », a-t-il souligné.

M. Boukari Zakari Maiga a enfin rappelé que le programme a débuté depuis 2013 et est financé à hauteur de 80% par le bailleur. Il a plaidé pour que l’Etat du Niger s’approprie également  cette initiative.

Farida Ibrahim Assoumane(Stagiaire)