Coopération militaire : Cérémonie de clôture du cours de parachutisme mené en collaboration entre les militaires nigériens et les instructeurs de la Mission militaire italienne

Société
Spread the love

Sharing is caring!

C’est dans le cadre des activités de coopération bilatérale entre l’Italie et le Niger que s’est tenue, ce 27 janvier 2022, la cérémonie de clôture de la formation en parachutisme dispensée par les instructeurs de la Mission bilatérale italienne de soutien au Niger (MISIN) à plusieurs éléments du Bataillon Parachutiste (Bat Para) des Forces Armées Nigériennes.

Le cours est composé de modules théoriques et des sessions de sauts de 40 jours, pour un total d’environ 800 sauts. Ce sont 150 soldats nigériens récipiendaires, dont 2 femmes lieutenants, les premières brevetées en parachutisme militaire de tout le Niger.La cérémonie a vu la présence du commandant du bataillon Col. SEINI Adamou, du commandant du MISIN général Davide CIPELLETTI et de nombreuses autres autorités civiles, militaires et diplomatiques.

Le prestigieux diplôme a été remis officiellement aux méritants dans l’enceinte du CI/TAP des FAN. Le Secrétaire Général du Ministère de la Défense, le général Amadou DIDILI, a quant à lui, saluer avec gratitude et reconnaissance, au nom du Ministre de la Défense, tous les participants italiens à la cérémonie, démontrant ainsi leurs intérêts à la bonne marche et au développement des institutions militaires nigériennes. Il a aussi fait remarquer que les réalisations d’aujourd’hui résultent de la volonté directe de SEM Mohamed Bazoum de faire évoluer le parachutisme militaire afin de rehausser la morale des troupes.

Au cours de cette cérémonie, le commandant du Bat Para, Col. Seini Adamou, a déclaré que « ce stage c’est bien déroulé grâce à la disponibilité, au professionnalisme et au dévouement des instructeurs Nigériens et Italiens ». Enfin, le Commandant de la MISIN, le général Davide CIPELLETTI a tenu à exprimer l’honneur et le plaisir qu’il ressent face au rôle important joué par la MISIN dans l’accompagnement des militaires nigériens jusqu’à l’obtention de ce prestigieux Brevet de parachutisme, de l’appui en équipements et des rénovations effectuées dans le complexe militaire. Il a aussi ajouté que c’est « … avec les autorités militaires nigériennes […que] on a pu rendre possible ce qui est nécessaire pour l’entrainement des militaires nigériennes … ».

Les relations d’amitié et de collaboration entre la Mission italienne etlesForces armées nigériennes se sont aussi traduites à travers une série de travaux d’infrastructure que l’Italie a achevée en faveur du Centre d’instruction (CI/TAP).L’objectif est de faire du CI/TAP un centre militaire et de formation du plus haut niveau, permettant la formation théorique et pratique des éléments de l’Armée nigérienne qui seront ensuite employés dans les zones du Niger nécessitant l’intervention rapide d’un personnel hautement spécialisé.

Les cours de parachutisme font partie d’une activité de formation plus large, avec plusieurs modules déjà programmés pour l’année 2022 et les années à venir, ce qui implique l’engagement des instructeurs italiens et des militaires nigériens dans des activités allant de la formation de base à la formation technique spécialisée. L’objectif général, partagé par les plus hautes autorités italiennes et nigériennes, est de rendre le personnel militaire nigérien de plus en plus qualifié et efficace, dans un contexte caractérisé par des relations humaines positives et constructives entre les militaires italiens et nigériens tout en donnant un nouvel élan à la réalisation des objectifs fixés.

Les cours de parachutisme réalisés renforcent la collaboration déjà solide entre la Mission militaires italienne et les Forces armées nigériennes. Ces cours répondent à la satisfaction des besoins précis identifiés ensemble. Les parachutistes entraînés seront engagés dans les zones les plus critiques pour la sécurité du Niger, telles que les zones frontalières avec le Mali, le Burkina Faso et le Nigeria, où ils apporteront une contribution significative à la défense du territoire national et à la protection de la population plus exposée à l’insécurité.

(Source : MISIN)