Début des examens du BEPC, session 2021 : Le ministre de l’Education Nationale assure que toutes les dispositions sont prises pour garantir des examens propres

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Les examens du BEPC session 2021 débutent aujourd’hui 6 juillet 2021sur toute l’étendue du territoire nigérien. Cette année, ce sont au total 150.663 candidats dont 71.200 filles (soit 47,26 %) qui partent à l’assaut des épreuves dans les 388 centres d’examens. A cette occasion le ministre de l’Education Nationale, Dr Rabiou Ousman a livré un message dans lequel il a réaffirmé l’engagement des autorités de la 7ème République pour la tenue des examens propres afin de crédibiliser les diplômes. Il a saisi cette occasion pour rendre un hommage aux enseignants, saluer l’accompagnement des parents d’élèves et des partenaires sociaux, avant de souhaiter bonne chance aux candidats.

Le ministre de l’Education nationale a précisé que sur 150.663 candidats, 43.010 proviennent des établissements privés, soit 28,54% et 14.613 sont des candidats libres, ce qui représente 09,69% du total. Dr Rabiou Ousman a aussi saisi cette occasion pour saluer le bon déroulement de l’année scolaire 2020-2021 malgré un contexte sanitaire et sécuritaire très difficile qui a caractérisé l’année. «Cette année encore, malgré un contexte sanitaire et sécuritaire difficile, l’année scolaire s’est dans l’ensemble bien déroulée, grâce à l’engagement des plus hautes autorités de notre pays qui ont consenti d’énormes efforts en faveur de ce sous-secteur de l’Education, avec l’accompagnement de tous les partenaires internes et externes de l’école», a-t-il dit.

C’est pourquoi, il a choisi ce moment important pour remercier tout particulièrement les enseignantes et enseignants qui ont assuré, avec professionnalisme, l’encadrement des candidats et exprimer la reconnaissance des autorités aux parents d’élèves, aux syndicats d’enseignants, aux membres des COGES, aux ONG et Organisations de la Société Civile Actives en Education, à l’Union des Scolaires Nigériens et aux Partenaires Techniques et Financiers pour leur accompagnement permanent.

Parlant de l’organisation de cette session, le ministre a rassuré les élèves, les parents d’élèves et les partenaires de l’école que toutes les dispositions sont prises par les autorités afin d’assurer une session de  BEPC propre. «Dans le cadre de l’organisation du BEPC, Session 2021, mon département ministériel a pris toutes les dispositions pour garantir des examens propres et renforcer la crédibilité de nos diplômes», a-t-il déclaré. Au nombre de ces mesures on note l’acheminement, pour la 1ère fois, par voie aérienne des épreuves du BEPC dans les régions d’Agadez, de Diffa, de Maradi, de Tahoua et de Zinder et de leur escorte par les forces de l’ordre vers les autres régions ; le placement des caisses contenant les épreuves dans les services de la gendarmerie et des commissariats au niveau régional et leur escorte par les forces de l’ordre dans les centres secondaires du BEPC ; l’implication de la Haute autorité de lutte contre la corruption et les infractions assimilées (HALCIA) dans toute la chaine depuis le colisage des enveloppes contenant les épreuves jusqu’à leur acheminement dans les centres. Pour ce faire, le ministère a appuyé la HALCIA pour l’accompagner partout dans les huit régions pour la supervision et la surveillance durant le déroulement des épreuves.

«C’est l’occasion, pour moi, d’attirer l’attention des candidates et candidats à ne compter que sur eux-mêmes, plutôt que de céder à la tentation de la facilité par la fraude. En tout état de cause, toute indélicatesse sera sévèrement sanctionnée conformément aux textes en vigueur. Les présidents des centres et des jurys de correction, les surveillants des salles, les membres des secrétariats et les correcteurs ont aussi un rôle déterminant dans le processus. Ils sont choisis sur la base de leur intégrité morale et de leur dévouement au travail. Ils sont donc tenus d’exécuter toutes les tâches dans le respect strict de la réglementation en vigueur», a prévenu le ministre Rabiou Ousman.

Ali Maman(onep)