Déclaration de l’ONG FAD dans le cadre du double scrutin du 27 décembre 2020 : Félicitations à l’endroit du gouvernement, des partenaires et tous les autres acteurs pour le bon déroulement des élections

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Dans le cadre des élections législative et présidentielles 1er Tour du 27 Décembre 2020 la mission d’observation de l’ONG Femmes Actions et Développement (FAD) a rendu publique le 31 décembre 2020 une déclaration  afin d’apprécier la tenue du double scrutin avant de formuler des recommandations  à l’endroit du gouvernement,  de la CENI, des partis politiques, et des partenaires techniques.

Dans la déclaration qu’elle a lue, la coordinatrice de l’ONG FAD, Mme Idé Nafissatou, a d’abord indiqué que sa structure  s’est assignée pour mission d’observer  le déroulement des scrutins législatifs et présidentiels premier tour qui se sont déroulés le 27 Décembre 2020. L’objectif de l’observation vise à impliquer les femmes et les jeunes filles  dans tous le processus  des élections  et de  ressortir le taux de participation  dans le processus électoral de 2020. En effet, elle a noté que la mission d’observation  de l’ONG FAD a touché  350 bureaux de vote  dont 42 bureaux  témoins et 308 bureaux intermédiaires dans les localités de Niamey, Tahoua, Tillabéry, Dosso, Maradi,  Diffa, Agadez, Zinder, Tchirozerine, Doutchi, Konni, Mainé Soroa, Bermo, Baleyera, Liboré, Karma, Afala et Sorey. A l’issue  de son observation, la mission de l’ONG FAD entend ressortir prioritairement  le taux de participation  des femmes dans le processus de vote ; le taux de présence  des femmes dans le corps électoral ; le taux de présence des femmes parmi les représentants des partis politiques, les taux des femmes présentes parmi les agents de sécurité du processus électoral.

En effet, la coordinatrice de la mission d’observation  de l’ONG FAD a souligné que le nombre d’électeurs inscrits dans les bureaux de vote visités  s’élève à 151.003. Il a été relevé une forte  présence des femmes électrices  lors du déroulement  des scrutins en moyenne 64,22% avant de mentionner la faible représentation  des femmes parmi les délégués des partis politiques. 

Aux termes  des scrutins électoraux du 27 Décembre 2020, la mission d’observation  de l’ONG FAD a apprécié le processus de vote qui s’est tenu  dans un climat apaisé et serein. La mission félicite   le gouvernement, les partenaires  et tous les autres acteurs pour leurs efforts ayant permis le bon déroulement des élections.

Pour ce qui est des recommandations, la mission recommande à l’attention du  gouvernement  de prendre les dispositions légales nécessaires  afin de garantir  l’inclusion et la participation des femmes telles que prévu dans les textes législatifs nationaux et internationaux en faveur des femmes, renforcer la sécurité dans le centre de vote. A l’endroit de la CENI de promouvoir entre autres la représentation  de femmes dans le corps électoral et designer des femmes  comme présidentes des bureaux de vote ; garantir une bonne  formation  du personnel électoral ; impliquer les femmes membres des forces de défense et de sécurité  dans le processus  électoral ; veiller au respect de onze heures prévues  pour le déroulement du scrutin ; s’assurer de la présence des agents de force de l’ordre  au niveau de tous les bureaux vote. La Mission recommande  aux partis politiques  de responsabiliser  davantage  les femmes comme des délégués lors des scrutins ;  s’assurer  de la bonne formation et de la moralité  de leurs délégués. La mission, recommande enfin aux partenaires techniques et financiers d’accompagner la société  civile pour continuer  l’observation  des élections  à venir, accompagner les acteurs  pour garantir  une formation de qualité.

  Laouali Souleymane(onep)