Décoration du président du COSNI à Doha au Qatar : M. Idé Issaka reçoit une distinction  du Président du CIO

Sport
Spread the love

Sharing is caring!

Le président du Comité Olympique et Sportif du Niger(COSNI), M. Idé Issaka a été décoré le 17 octobre dernier à Doha au Qatar par le président du Comité International Olympique(CIO), M. Thomas Bach en reconnaissance de tous les efforts qu’il déploie pour la promotion du sport au Niger, en Afrique, et dans le monde entier. Cette distinction de M. Idé Issaka intervient en marge des travaux de l’Assemblée Générale de l’association des 205 Comités Nationaux Olympiques du monde(ACNO) qui se tenaient dans la capitale qatari. C’est une des plus grandes distinctions du CIO qui vient récompenser l’engagement, le courage et l’abnégation du président du COSNI pour la cause du sport et de l’olympisme.

 

Cette distinction de Doha, rappelle à juste titre, la médaille de mérite sportif que le  Premier ministre, SEM Brigi Rafini lui a décerné au mois d’août dernier pour magnifier les immenses efforts que le président du COSNI ne cesse de déployer pour hisser haut le flambeau du Niger à l’international.  M. Idé Issaka est depuis de longues années dans les grandes instances du sport mondial.  Membre du  Bureau  Exécutif de la Fédération Mondiale de Taekwondo depuis  l’Assemblée générale de  juillet 2013 au Mexique, il a été nommé  depuis le mois d’août 2019 par le président de la Fédération Mondiale de Taekwondo, M. Chungwon Choue, président de la Commission de Développement de Taekwondo au niveau mondial. Ce qui a été perçu par tous les acteurs de cet art martial, comme une véritable marque de confiance à l’endroit d’un féru de Taekwondo, et grand manager,  qui s’est dévoué corps et âme pour la promotion de cette discipline dans le monde.  M. Idé Issaka a désormais en charge le développement du Taekwondo au niveau mondial, notamment au niveau olympique et paralympique jusqu’à la fin du Championnat du Monde de 2021 à Wuxi en Chine.  Depuis qu’il préside aux destinées du Comité Olympique et Sportif du Niger, notre pays a pu décrocher deux médailles olympiques en Taekwondo. La première par Abdoul Razak Issoufou Alfaga aux Jeux Olympiques de   Rio de Janeiro en 2016, et la deuxième par Maharana Tidjani aux Jeux Olympiques de la Jeunesse de Buenos Aires en 2018. Et sous sa haute surveillance, ces deux athlètes, et bien d’autres encore s’entrainent intensément dans l’optique des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 pour rééditer les mêmes exploits.

 

 Oumarou Moussa(onep)