Deuxième réunion des experts du CTO de la Commission Climat pour la Région du Sahel (CCRS) : Le point sur les activités menées par le Cadre transitoire opérationnel de la Commission

Société
Spread the love

Sharing is caring!

La 2ème réunion des experts du Cadre Transitoire Opérationnel de la Commission Climat pour la Région du Sahel se tient, depuis hier à Niamey au siège de ladite Institution. L’objectif de cette rencontre est de contribuer au suivi de la mise en œuvre de la feuille de route du processus de l’opérationnalisation du Secrétariat Permanent de la Commission Climat pour la Région du Sahel. Les activités régionales de ce cadre ont été officiellement lancées en octobre 2020 pour faire suite aux orientations de la 1ère Conférence des Chefs d’Etat et du Gouvernement.

Cette première Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement des pays membres de la Commission climat pour la région du Sahel s’est tenue le 25 février 2019 à Niamey. Ce fut une rencontre au cours de laquelle les pays membres ont convenu de la création d’un Secrétariat Permanent qui devrait être chargé au niveau opérationnel de la coordination et du suivi de la mise en œuvre du Plan d’Investissement Climat pour la Région du Sahel (PIC-RS-2018-2030) et de son programme prioritaire pour catalyser les investissements climat au Sahel. C’est pourquoi un Cadre Transitoire Opérationnel (CTO) de la Commission Climat pour la Région du Sahel (CCRS) a été créé par Décret n°2019-561/PRN du 04 octobre 2019.

Selon les explications données par le coordonnateur du CTO-CCRS, M. Issifi Boureima au cours de cette deuxième rencontre, des experts régionaux vont examiner la mise en œuvre des activités du plaidoyer et de mobilisation des partenaires techniques et financiers ; l’état de la mise en œuvre des conventions de partenariat du CTO-CCRS avec les différents partenaires ; les activités d’élaboration et de suivi des projets ; identifier et examiner les mécanismes du fonctionnement du Secrétariat Permanent de la CCRS, préparer l’organisation en juillet 2021 à Niamey de la 5ème réunion du GTC des experts de la CCRS qui permettra le renouvellement du mandat du GTC arrivé à terme ; préparer l’organisation du forum régional des acteurs non étatiques de la CCRS en juillet 2021 à Niamey qui regroupera les acteurs de la société civile, du secteur privé et des collectivités territoriales des 17 pays membres de la CCRS et préparer la participation de la CCRS à la 26ème Conférence des Parties (COP26) à la CCNUCC qui sera organisée en novembre 2021 à Glasgow au Royaume Uni.

Pour M. Mahamat Gueillet Hemchi du Tchad, il s’agit de faire le point sur les activités qui ont été arrêtées, de passer en revue la mise en œuvre de convention avec les partenaires et de se pencher sur les termes de référence de consultations nationales qui devaient être lancées dans le cadre de cette commission. Ce qui sera débattu essentiellement sera dans le sens des arrangements qui ont été faits dans le cadre de Secrétariat Permanent de la Commission au niveau de la sous-région, mettre l’accent sur le renforcement des capacités au niveau du recrutement du personnel ; les avancées significatives qui ont été réalisées dans ce sens. Pour M. Lankondé du Burkina Faso, il s’agit aussi de  faire le point sur l’état d’avancement des activités du cadre transitoire opérationnel notamment, de revoir l’état de mise en œuvre des conventions avec les différents partenaires techniques et financiers, de voir l’état de mobilisation des ressources et de faire le point sur l’état de mise en œuvre de différents projets et programmes prioritaires d’investissement, de revoir le terme de référence de l’organisation des ateliers nationaux et régionaux et de voir les mécanismes de fonctionnement du Secrétariat permanent du cadre transitoire opérationnel.

 Aïchatou Hamma  Wakasso(onep)