Développement rural : Lancement de la 2ème édition du Prix du meilleur Manager dénommé ’’Goni‘’ au titre du Ministère de l’Environnement et de la Lutte Contre la Désertificationg

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le Haut-Commissariat à la Modernisation de l’Etat a organisé hier matin à Niamey, la deuxième édition du prix du meilleur Manager dénommée « Goni » au profit des directeurs généraux et centraux  du  ministère de l ‘Environnement et de la lutte Contre la Désertification. C’est l’Agence Française de Développement (AFD) qui a financé ce Prix. C’est la ministre de l’Environnement et de la Lutte Contre la Désertification, Mme Garama Saratou Rabiou qui a procédé au lancement de cette édition au niveau du ministère dont elle a la charge. C’était  en présence du Haut Commissaire à la Modernisation de l’Etat, M. Amadou Saley Oumarou,  de l’Associé Manager Général  du Cabinet Leaders d’Afrique et de plusieurs invités.

Dans son discours à cette occasion, la ministre de l’Environnement et de la Lutte Contre la Désertification a rappelé que le prix GONI, initié par le Haut-Commissariat à la Modernisation de l’Etat depuis 2017, constitue un facteur de développement des compétences managériales des principaux responsables de l’administration publique, toute chose dont notre pays a tant besoin pour booster la performance et la productivité de nos services.

« Cet exercice, malheureusement auquel nos administrations ne sont pas encore habituées, me semble d’une haute importance car en phase avec les préoccupations des autorités nationales qui attachent du prix à la culture de la promotion de l’excellence à tous les niveaux et à la reconnaissance des performances des agents dans la délivrance des services publics au profit des populations », a-t-elle affirmé.

Par ailleurs, Mme Garama Saratou Rabiou Inoussa a ajouté que le choix du secteur rural pour l’organisation de l’édition 2022 du prix GONI mérite aussi d’être salué, au vu de la place qu’il occupe dans le Programme de Renaissance du Niger acte 3 « Consolider et Avancer » d’une part, et dans la Déclaration de Politique Générale du Gouvernement d’autre part. Elle a assuré que son département ministériel, prendra toutes les dispositions pour un bon déroulement de ce processus.

Cet exercice, a-t-elle dit, n’est pas une compétition entre les services, mais plutôt une incitation pour chaque manager, à revoir et à performer son approche managériale pour faire de notre administration, une véritable administration de développement, alliant efficacité et efficience.

Pour sa part, le Haut Commissaire à la Modernisation de l’Etat, M. Amadou Saley Oumarou  a rappelé que la première édition intervenue en 2017 a concerné les ministères en charge de l’éducation.  « Cette année, c’est autour des ministères du secteur du développement rural notamment le ministère de l’environnement, l’Agriculture, de l’élevage, de l’hydraulique  que le choix a été porté pour la deuxième édition du Prix du meilleur Manager », a-t-il précisé.

Selon M. Amadou Saley Oumarou  ce prix « Goni »  va célébrer, primer le meilleur Manager dans chacun des quatre ministères. « Grâce de ce concours, nous voudrons attirer l’attention les directeurs généraux et centraux à ne pas considérer leurs collaborateurs  comme étant des ressources mais comme des collaborateurs ayant des ressources et sur lesquels on peut compter et qu’on doit mettre à contribution », a-t-il dit.

 « Il faudrait que nous arrivons à inculquer cette qualité chez les nigériens celle qui consiste à s’arrêter de temps en temps pour célébrer l’excellence, pour magnifier ce qui ont eu grâce à leur ingéniosité, à leur talent, à leur technique et outil, à avoir des résultats probants », a-t-il indiqué.

De son coté, l’Associé Manager Général  du cabinet Leader d’Afrique, M. Issa Garba Amadou a relevé que la deuxième édition du Prix du meilleur Manager concerne deux catégories dont la catégorie des directeurs généraux et celles des directeurs centraux des ministères de l’environnement, de l’Agriculture, de l’élevage et de l’hydraulique. « Au niveau de chaque ministère, c’est le premier de chaque catégorie qui sera primé et récompensé et au total, ils seront 8 lauréats qui recevront  le prix de meilleur Manager de l’année lors de la proclamation des résultats », a-t-il précisé.

Yacine Hassane et Omar Abdou (Stagiaire)