Diffa : Tenue de la 1ère session de la commission régionale de l’eau et de l’assainissement  (crea) au titre de l’année 2022

Société

La cérémonie d’ouverture de la 1ère Session de la Commission régionale de l’eau et de l’assainissement 2022 s’est déroulée le mercredi  17 Août  2022  dans  la salle des réunions du Gouvernorat de Diffa sous la  présidence du Gouverneur  en  présence  de  Monsieur  LAWAN  MAGAGI, Ministre  de  l’Action  Humanitaire  et de la Gestion des  Catastrophes en  mission  de  travail  dans  la  région ,  du  Président  du  Conseil  Régional,  des  Secrétaires  Généraux  du  Gouvernorat,  des  Préfets,  des  Maires,  du  Secrétaire  Permanent  de  PANGIRE,  du  Directeur  Régional  de  l’Hydraulique  et  de  l’Assainissement,  des  membres  de  la  Commission  et  de  plusieurs  invités .

Deux  importantes  interventions  ont  été  enregistrées  au  cours  de  la  cérémonie  d’ouverture  de  cette  session.  D’abord  celle  du  Directeur  Régional  de  l’Hydraulique  et  de  l’Assainissement  qui  a  salué  la  présence  fortement  remarquée  du  Ministre  de  l’Action  Humanitaire  à  la  cérémonie  donnant  du  coup  un  éclat  particulier  à  cette  1ère  session  de  la  CREA.  SAIDOU  MATO  de  rappeler  que  la  présente  réunion  de  la  Commission  Régionale  de  l’Eau  et  de  l’Assainissement  s’inscrit  dans  une  étape  importante  du  processus  de  changement  en  cours,  visant  à  catalyser  une  réaction  positive  pour  la  cause  de  l’eau  et  de  l’Assainissement  comme  le  stipule  le  thème  central  retenu  qui  est  « Eau et  Développement ».  En  effet,  a-t-il  poursuivi,  les  réflexions  et  les  échanges  d’expériences   seront  faits  autour  de  cette  principale  thématique   sur  le  rôle  et  l’importance  des  ressources  en  eau  dans  la transformation  et  le  développement   du  monde  rural,  à  travers  des  actions  intégrées  de  valorisation  de  l’eau  pour  l’Alimentation  en  Eau  Potable  des  personnes    et  de  leurs  cheptels,  pour  l’agriculture,  pour  la  pêche,   la  pisciculture  et  pour  l’industrie.

Dans  son  discours  d’ouverture,  le  Gouverneur  a  apprécié  l’organisation  de  la  présente  session  avant  de  saluer  la  présence  effective  des   acteurs  concernés  à  savoir  les  membres  de  la  CREA.

ISSA  LEMINE   s’est  appesanti  sur  les  objectifs  de  cette  session  de  l’année  2022.  Ainsi il s’agit  d’informer  et  sensibiliser  l’ensemble  des  acteurs  sur  le  rôle  et  l’importance  des  ressources  en  eau  dans  la  transformation  et  le  développement  du  monde  rural  au  Niger  et   dans  la  région  de  Diffa  en  particulier ;  de  rappeler  et  partager  avec  les  parties  prenantes  les  actions  intégrées  de  valorisation  des  ressources  en  eau ;  de  faire  des  recommandations  pertinentes  sur  le  rôle  et  l’importance  des  ressources en  eau  dans  la  transformation  et  le  développement  du  monde  rural.

Cependant  a  souligné  ISSA LEMINE,  du  fait  des  aléas  climatiques  et  de  la  progression  des  zones  de  cultures  vers  le  Nord,  l’aire  pastorale  connait  aujourd’hui   une  réduction  considérable.  Ceci  se  traduit  par un  déficit  fourrager  de  plus  en   plus  chronique  amenant  par  conséquent   les  éleveurs  à   des  descentes   vers  la  bande  Sud  de  la  Région  à  la  recherche  du  pâturage  et  de  l’eau.  Cette  transhumance  des  animaux,  a  poursuivi  Ie  Gouverneur,  durant  les  périodes  de  cultures,  occasionne  le  plus  souvent   des  conflits  avec   les  éleveurs  autochtones  durant  leurs  parcours. En  conclusion,  ISSA  LEMINE  a  adressé  ses  sincères  remerciements  aux  partenaires  au nom  des  plus  hautes  autorités  au  rang  desquelles  S.E.M. BAZOUM  MOHAMED,  Président  de  la  République, Chef  de  l’Etat  et  S.E.M.  OUHOUMOUDOU  MAHAMADOU,  Premier  Ministre,  Chef  de  Gouvernement,  qui  ont  fait  de  l’Eau  et  de  l’Assainissement  une  préoccupation  constante,  comme  en  témoignent  les  nombreuses  réalisations  dont  a  bénéficiées  notre  région  dans le  cadre  de  la  mise  en  œuvre  du  Programme  de  Renaissance  Acte 3.

Par Mato Adamou ONEP Diffa