Diplomatie : Le nouvel ambassadeur du Niger au Tchad présente ses lettres de créance au Président du Conseil Militaire de Transition le général Mahamat Idriss Déby Itno

Politique
Spread the love

Sharing is caring!

Son Excellence Aboubacar Hassane Dan Sokoto, nouvel Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Niger auprès de la République du Tchad a présenté hier, ses lettres de créance au Président du Conseil Militaire de Transition, Président de la République, Chef de l’Etat, le Général MAHAMAT IDRISS DEBY ITNO. La cérémonie s’est déroulée au palais présidentiel Tchadien.

Pour défendre les intérêts du Niger auprès de la République du Tchad, le Président Bazoum Mohamed a porté son choix sur un diplomate chevronné. Ce mardi 17 mai 2022, au

Palais présidentiel, tout le dispositif protocolaire de présentation des lettres de créance est déployé. Le drapeau nigérien flotte au vent. Devant le parvis, le tapis rouge est déroulé. La garde d’honneur parée de sa belle tenue d’apparat est au rendez-vous.

C’est dans cette ambiance de grand jour, que le nouvel Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Niger auprès de la République du Tchad, M. Aboubacar Hassane Dan Sokoto a présenté ses lettres l’accréditant auprès du Président du Conseil Militaire de Transition, Président de la République,  Chef de l’Etat, le Général Mahamat Idriss Deby Itno en qualité d’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire.

Avant de poser ses valises au Tchad, le diplomate nigérien a été tour à tour, Consul général par intérim aux Emirats Arabes Unis, chargé d’Affaires à Yaoundé au Cameroun et Ambassadeur du Niger en Arabie Saoudite, son dernier poste avant le Tchad. Le Chef de l’Etat, le Général Mahamat Idriss Deby Itno l’a encouragé fortement à maintenir et raffermir la riche et fructueuse coopération bilatérale.

Engagé sur la voie de son développement socio-économique, le Tchad pourra compter sur le soutien du Niger, un pays frère et ami en guerre contre le terrorisme dans le bassin conventionnel du Lac-Tchad, un patrimoine que partage les deux pays. «Mieux, sur l’axe N’Djaména-Niamey, ce sont deux peuples frères, liés par l’histoire, le sang et la géographie», confie le diplomate nigérien.

Correspondance particulier de Nassour NOUDJITI.Présidence de la République du Tchad