Don de vivres aux populations du village de Dara par la MISIN : La Mission italienne Bilatérale de soutien au Niger apporte un appui en denrées alimentaires à environ 3.000 personnes

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Dans le cadre des relations civilo-militaires entre le Niger et l’Italie, la mission italienne bilatérale de soutien au Niger, conduite par le Général de Brigade Italien, Alessandro Grassano, a offert, hier jeudi 11 novembre 2021,  un important lot de vivres aux populations du village de Dara, qui compte 2.990 âmes. La cérémonie s’est déroulée en présence du maire de Namaro, M. Niandou Hamidou, du Commandant du bataillon des parachutistes, le Colonel Adamou Seïni, du Chef de village de Dara, M. Hassane Hama et un public nombreux.

Situé dans la commune rurale de Namaro, à une quarantaine de Kilomètres de Niamey, la capitale, les périmètres de Dara servent de cadre d’entrainements conjoints et de formation des militaires parachutistes nigériens et en particulier des parachutistes du Bataillon Para-commando nigérien, c’est dans ce cadre que ce soutien en vivres a été gracieusement offert par l’Italie. Le don de vivres se compose de sacs de mil, de sorgho, de riz, de maïs, de niébé, des bidons d’huile, des cartons de couscous, de lait en poudre, du sucre, du sel et de tomates.

Dans son intervention, le Général de Brigade Alessandro Grassano a indiqué que la mission bilatérale de soutien au Niger, en collaboration avec le bataillon parachutiste, a organisé cette donation de vires en faveur des habitants de Dara. « Il y a deux années qu’a débuté la coopération aviatrice italo-nigérienne. Depuis ce temps, les parachutistes nigériens et italiens ont travaillé, la main dans la main, et en symbiose et cela dans un climat de sérénité, de confiance et de compréhension », a précisé le militaire italien. Selon lui, ces formations et entrainements des parachutistes nigériens sont devenus constants et ont bien réussi grâce au soutien de la population de Dara, qui a offert son hospitalité et sa compréhension pour le bon déroulement des exercices. « Cette donation, on espère, viendra appuyer la population dans ses efforts à être résiliente face aux possibles crises alimentaires que subissent les villages », a souhaité le Commandant de la mission italienne.

Le Général Alessandro Grassano a saisi l’occasion pour vivement remercier toute la population et les autorités coutumières de Dara, ainsi que les autorités militaires nigériennes, dont le Colonel Adamou Seïni, Commandant du bataillon des parachutistes et tous les parachutistes, aussi bien nigériens qu’italiens, ayant contribué à la bonne tenue de cet évènement. Par ailleurs, le Général de Brigade, Alessandro Grassano, s’est excusé, auprès des populations de Dara, ‘‘pour les perturbations occasionnées par les exercices de formation et d’entrainements’’.

Intervenant à son tour, le Commandant du bataillon des parachutistes, le Colonel Adamou Seïni, a noté que ce don, composé de divers vivres a pour objectif, d’assister les populations de Dara, riveraines de la zone des sauts parachutistes mais aussi de renforcer les relations avec le bataillon parachutistes. « Ce don arrive à point nommé car, cette année la campagne agricole n’a pas été bonne dans ce village. Ce geste noble contribue à la sécurité alimentaire des populations, tout en renforçant les liens Armée-nation », a-t-il déclaré. Le Colonel Seïni a ensuite adressé ses remerciements à la MISIN, pour cette aide et aux autorités et populations de Dara, pour la mise à la disposition du bataillon parachutiste de cette ‘‘magnifique zone de sauts’’ ainsi que de l’hospitalité dont les habitants de ce village font preuve à chaque séance de saut. Le maire de Namaro et le Chef du village de Dara ont ensuite pris la parole pour remercier le gouvernement et le peuple italiens pour cette aide ‘‘précieuse’’ de vivres, ‘‘surtout  que la campagne agricole qui vient de s’achever n’a pas répondu aux attentes des vaillantes populations de ce village’’. « Cette aide en vivres n’est pas la première faite à nos populations. Nous vous en remercions infiniment. Je tiens à dire que depuis que les formations et les entrainements des parachutistes ont démarré sur nos terrains, aucun incident n’a été signalé. Tout ce passe bien et nous prions qu’ils continuent leur travail dans la paix et la sécurité », a souhaité le Chef de village de Dara.

Quant au maire de Namaro, M. Niandou Hamidou, il s’est félicité du fait que la présence des parachutistes contribue a assuré la sécurité dans la zone. Aussi, a-t-il appelé la coopération italienne à poursuivre cet appui à l’endroit des populations nécessiteuses du Niger. 

Notons que la MISIN est active depuis 2017 au Niger où elle effectue plusieurs activités de coopération avec le Forces Armées Nigériennes (FAN), afin de contribuer au renforcement des capacités des FAN et à l’amélioration de la sécurité générale du Niger et de ses citoyens.

Par Mahamadou Diallo, Envoyé Spécial(onep)