Dosso/Agriculture : 2ème session ordinaire du Comité de Pilotage du Programme Régional de Développement des Chaînes de Valeurs du Riz Composante-Niger

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le Programme régional de Développement des chaines de valeurs du riz composante-Niger (RRVCDP) a tenu hier à Dosso, la 2 ème  session ordinaire du comité de pilotage. La session a été présidée par le Secrétaire général adjoint du ministère de l’Agriculture, président par intérim du comité national du COPIL M Zabeirou Issaka en présence du Secrétaire général adjoint du gouvernorat de Dosso M. Halilou Azizou, des représentants des ministères et institutions de l’Etat, des représentants des organisations des producteurs, des partenaires techniques et financiers et de nombreux invités.

Il était question au cours des travaux d’examiner et d’approuver le bilan 2021 de la mise en œuvre du projet et d’examiner et approuver le programme de travail et budget annuel 2022.

La composante-Niger du Programme a pour objet de contribuer à réduire le taux élevé d’importation du riz et à stimuler la croissance économique en améliorant la production, la transformation et la commercialisation et en renforçant la participation du secteur privé. Ce programme participe à la traduction opérationnelle du cadre stratégique de l’initiative 3N en contribuant à la mise en œuvre de la stratégie nationale de développement de la Filière Riz au Niger dont l’objectif ultime est de couvrir les besoins nationaux en riz, améliorer les revenus des producteurs et contribuer à la croissance économique à l’horizon 2025.

Le Programme Régional de développement des Chaînes de Valeurs du Riz (RRVCDP) couvre les régions de Dosso, Tillabéry et Niamey et envisage de toucher 70.000 ménages de producteurs dans la zone d’intervention dont 5.250 productrices. Le coût global du projet est de 10.252.000.000 dont environ 5,8% de contribution de l’Etat du Niger. Il a été entré en vigueur le 25 novembre 2010 et les activités n’ont pu démarrer qu’en mars 2020.

Dans le discours qu’il a prononcé à l’ouverture des travaux, le président par intérim du COPIL M Zabeirou Issaka s’est longuement appesanti sur les différentes activités réalisées depuis le démarrage du programme et s’est attardé sur le bilan 2021 avec l’appui de certains partenaires en termes de bilan physique et financier, les difficultés rencontrées et les perspectives à courts termes. L’année 2022, a souligné le secrétaire général adjoint du ministère de l’Agriculture, sera une année de mise en œuvre effective du projet avec le démarrage des activités de tous les partenaires mais probablement une année d’évaluation à mi-parcours du projet. Il a par la même occasion défini les résultats attendus du Programme de Travail et Budget Annuel de l’année 2022.

Les conclusions et recommandations qui seront formulées par les participants a précisé M. Zabeirou Issaka seront prises en compte par le comité afin d’amender les documents. C’est pourquoi, il a exhorté les participants au comité de pilotage à donner le meilleur d’eux-mêmes pour l’atteinte de ces résultats en vue d’aboutir à des versions finales beaucoup plus acceptables et réalistes. M. Zabeirou Issaka a, au nom du ministre de l’Agriculture, remercié les partenaires techniques et financiers en particulier la Banque Islamique de Développement qui accompagne la mise en œuvre du programme.

Auparavant dans son discours de bienvenue, le Secrétaire général adjoint du gouvernorat de Dosso M. Halidou Azizou s’est réjoui du choix porté à Dosso pour abriter les assises de la deuxième session du Comité de Pilotage de composante-Niger du programme Régional de développement des Chaînes de Valeurs du Riz. Il a, de ce fait, invité les participants à mettre tout le sérieux qu’il faut pour aider les animateurs du projet à avoir en main un bon document de pilotage qui leur servira de guide pour la conduite des activités de l’année 2022.

Mahamane Amadou ANP-ONEP/Dosso