Dosso : Fin de l’atelier de formation des acteurs clés chargés d’élaborer le PDES

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Au terme de trois jours de travaux, l’atelier de  coaching  des acteurs clés chargés de l’élaboration du Programme de Développement Economique et Social organisé par le Haut-Commissariat à la Modernisation de l’Etat avec l’appui financier de la coopération suisse à travers le Programme d’Appui à la Gouvernance démocratique (PAGOD) mis en œuvre par le consortium GFA SWISSAID a pris fin, le mercredi dernier, à Dosso. La cérémonie de clôture a été présidée par le Haut-Commissaire à la Modernisation de l’Etat en présence du coordonnateur du PAGOD et de nombreux invités.

Le coordonnateur du PAGOD M. Salissou Moussa s’est réjoui du partenariat avec le Haut-Commissariat à la Modernisation de l’Etat et du travail accompli. M. Salissou Moussa a saisi l’occasion pour féliciter le genre pour sa participation active aux débats. Ce programme a-t-il expliqué s’adresse aux femmes et aux jeunes, en un mot à tous les nigériens et l’idée est de contribuer à un changement positif en termes de qualité des services publics, de renforcement des capacités, de démocratie et de gouvernance. Le coordonnateur du PAGOD a souhaité que les enseignements acquis soient appliqués de manière concrète.   

Les participants se sont prononcés sur les résultats des travaux. Pour Mme Niang Habibou Malick Yasmina enseignante à l’université de Dosso, cette formation a été très utile pour les cadres régionaux ou ceux qui sont des pools techniques qui vont élaborer le PDES à venir.  Les nouveaux concepts a-t-elle souligné apporteront des changements  attendus pour aller vers un développement

durable. Le directeur du plan et des programmes au ministère du plan M. Idrissa

Harouna a quant à lui remercié le Haut-Commissariat à la Modernisation de l’Etat, les partenaires comme la coopération suisse à travers le PAGOD qui a permis d’organiser cette session de formation qui vient à point nommé parce que se situant dans le processus de formulation du Plan de Développement Economique et Social 2022-2026.

Nous sommes, a indiqué M. Idrissa Harouna, à la phase de diagnostic et le Haut-Commissariat à la Modernisation de l’Etat vient réconforter les acteurs en renforçant les capacités des acteurs clés chargés du processus de cette formulation pour renforcer leurs capacités en théorie de changement. Cette approche a-t-il précisé permettra d’écrire très succinctement le processus d’atteinte de tous les résultats auxquels nous aspirons à travers la mise en œuvre de notre PDES et par conséquent la mise en œuvre de notre stratégie durable et de croissance. Le directeur du plan et des programmes au ministère du plan a  beaucoup apprécié cette formation en ce sens qu’elle a permis aux participants de bien maîtriser avec un formateur attitré qui a su donner le meilleur de lui-même pour que les participants à l’atelier puissent maîtriser cette théorie de changement qui les aidera beaucoup dans la formulation du PDES. Des attestations de participation ont été remises aux participants.

Mahamane Amadou ANP-ONEP/Dosso