Dosso / Formation des membres de la CENI sur l’éducation civique, média et élection : Informer, éduquer et sensibiliser les électeurs sur leurs droits et devoirs

Société

La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), en partenariat avec l’Institut Electoral Démocratique Durable en Afrique (EISA), organise depuis hier à Dosso, un atelier modulaire Bridge à l’intention des membres de la CENI sur les thèmes éducation civique et élection ; médias et élections. La cérémonie d’ouverture de cet atelier de cinq jours a été présidée par le président de la CENI, Maître Issaka Souna, en présence du secrétaire général de la région de Dosso, M. Soumana Karimou, du directeur-pays d’EISA au Niger, M. Aimé Konan et des partenaires de la CENI.

L’objectif de cette rencontre est de permettre aux membres de la CENI d’acquérir la maîtrise des leviers et connaissances essentiels pour le développement de leurs capacités et compétences en matière électorale et pour le progrès de la démocratie et de l’Etat de droit. Cette formation englobe l’information de base à destination des électeurs. Elle comprend également l’éducation et la sensibilisation des électeurs quant à leur responsabilité, leurs droits et devoirs de citoyens.  

Dans le discours qu’il a prononcé à l’ouverture des travaux, le président de la CENI, Maître Issaka Souna, s’est longuement appesanti sur les thèmes de cet atelier. Grâce à l’éducation et la communication en matière électorale  a dit en substance le président de la CENI, les paris politiques et les citoyens acquièrent des connaissances et développent des attitudes et des comportements qui stimulent et consolident la démocratie.

Il s’agit aussi d’amener les partis politiques et les citoyens à comprendre et maîtriser les élections, leur participation du point de vue technique et psychologique. En effet, a précisé le président de la CENI, de nombreuses erreurs, réclamations et procédures contentieuses peuvent être évitées ou mieux gérées lorsque l’encadrement compétent de la CENI assure de manière professionnelle à ses différents partenaires, formation, information, éducation civique et sensibilisation utiles avant, pendant et après le déroulement des opérations électorales.

La CENI, a indiqué Maître Issaka Souna, assurera par ses enseignements le renforcement des capacités aux plans technique, intellectuel et opérationnel de ses membres, leur professionnalisation dans les règles d’éthique et de la déontologie. Maître Issaka Souna a rappelé à cet effet qu’une bonne gestion de la communication passant par le partage judicieux et dynamique de l’information avec les médias, l’implication de ces derniers dans la formation, la communication et le traitement de l’information sont le gage d’une communication sûre et sereine. L’association de la presse sous ses formats différents a-t-il dit permettra d’éviter les dérapages et malentendus susceptibles de corrompre inutilement l’esprit et le déroulement des élections. Maître Issaka Souna a réitéré la reconnaissance et la satisfaction de la CENI à l’Union Européenne ainsi qu’à EISA pour leur engagement tant technique que financier aux côtés de l’institution.

Auparavant, le Secrétaire général de la région de Dosso, M. Soumana Karimou, s’est réjoui du choix porté sur la région pour abriter une telle rencontre. Il a saisi l’opportunité pour suggérer aux participants de faire preuve de concentration et de participation au cours de cette formation qui va renforcer leur professionnalisme et leur engagement à être des acteurs d’élection crédible.  

Le directeur-pays d’EISA au Niger, M. Aimé Konan a pour sa part mis l’accent sur l’appui de son institution à la CENI. Cette formation a-t-il précisé fait partie de la vague que EISA  va entreprendre  afin de doter les membres de la CENI des capacités indispensables à l’exercice de leur mission. M. Aimé Konan a longuement expliqué l’importance de la formation bridge qui est « un pont entre les personnes».

 Mahamane Amadou ANP-ONEP/Dosso