Education / Reception de l’internat des jeunes filles de Moujia (Illéla) : La concrétisation d’une promesse du Président de la République

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le ministre de l’Éducation Nationale, Dr Rabiou Ousman, a présidé, le mardi 22 mars 2022, la cérémonie de réception de l’internat des jeunes filles de Moujia (commune de Badaguichiri, département d’Illéla, dans la région de Tahoua). Cet internat des filles est composé de deux dortoirs d’une capacité de 154 places, pour un coût d’environ 289 millions de francs CFA. Cette infrastructure comporte en son sein, d’un réfectoire d’une cuisine, d’un magasin, d’une série de douches externes et annexes. Il dispose aussi d’une maison pour la surveillante et d’un bloc à l’entrée pour le gardien.

En réceptionnant cet internat des jeunes filles de Moujia, le Ministre de l’Éducation Nationale a tout d’abord exprimé la joie qui l’anime en cette cérémonie qui est la deuxième du genre après celle de Kellé dans le développement de Gouré, ‘’symbolisant la concrétisation d’une des promesses phares du Président de la République Mohamed Bazoum’’.

Le ministre en charge de l’Éducation a déploré le constat que les jeunes filles sont injustement discriminées dans notre société, aussi bien dans leur accès que dans leur maintien à l’école, cela malgré les dispositions pertinentes du décret du 05 décembre 2017 portant sur la protection, le soutien et l’accompagnement de la jeune fille en cours de la scolarité. Il est établi que la scolarisation de base complète pour toutes les filles, en particulier celles du milieu rural « constitue un déterminant fondamental de la réduction des taux de mortalité maternelle et infantile, de la malnutrition et donc de la pauvreté » a-t-il expliqué. C’est donc conscient de ces enjeux et fort de cette volonté politique du Président de la République que le Gouvernement a hissé l’éducation particulièrement celle des filles au premier rang de ses priorités a-t-il ajouté.

Le ministre a aussi saisi cette opportunité pour rendre un hommage mérité au Président de la République qui a toujours su joindre l’acte à la parole en réalisant cette infrastructure au profit des jeunes filles du collège de Moujia. Cet ouvrage dont la réalisation rentre dans le cadre du Programme du Président de la République est le deuxième d’une série de 100 internats pour être construits sur l’ensemble du territoire national au cours de ce quinquennat a-t-il fait savoir. Le Ministre Ousmane a rendu également un hommage à M. Abdoul Kader Boubacar Conseiller spécial en infrastructure pour avoir piloté efficacement les travaux de conception et de construction de cet édifice et mis à la disposition du ministère une cinquantaine des salles de classes dans la communauté urbaine de Niamey.

Le ministre en charge de l’Éducation a réitéré ses vifs remerciements au nom de l’école nigérienne et du Collège d’Enseignement Général de Moujia au Président de la République pour ce geste louable et pour sa contribution à créer de bonnes conditions de pratiques enseignantes et un environnement pédagogique adéquat. Pour le Ministre, ce don va sans doute booster la qualité de l’éducation et soutenir le maintien scolaire, la protection ainsi que l’accompagnement des filles de Moujia.

Le ministre a au terme de son intervention invité tous les différents acteurs à veiller scrupuleusement à l’entretien et à la bonne gestion de cette dotation et a adressé ses remerciements aux autorités régionales pour l’accueil réservé à lui et à sa délégation.

Pour sa part, le Gouverneur de la région a expliqué devant la population de Moujia et alentours, l’importance de l’éducation qui du reste est la base de tout développement. Partant de ce constat, le Président de la République est venu avec deux objectifs, résoudre d’abord le problème d’insécurité condition sans laquelle aucun développement n’est possible sans la sécurité et le deuxième objectif est celui de l’éducation a indiqué le Gouverneur. C’est pourquoi dès son investiture il a rencontré tous les acteurs de ce secteur pour prendre des décisions a-t-il ajouté.

Si l’on veut faire de l’éducation un pilier de développement, il va falloir mettre l’accent sur la scolorisation de la jeune fille.

C’est pourquoi le Président de la République a eu l’ingénieuse idée de créer des internats pour permettre aux jeunes filles d’étudier longuement a-t-il précisé.

Auparavant, le Maire de la commune de Badaguichiri, le Chef de groupement Kelgress de Tajaé et le Représentant du promoteur ont tour à tour pris la parole pour exprimer la gratitude de la population de Moujia à l’endroit du Président de la République tout en saluant l’avènement d’un internat des jeunes filles à Moujia.

En marge de la cérémonie de réception, la délégation ministérielle a effectué une visite guidée du site pour voir de visu les locaux. Il ressort du constat général la non finition de certains travaux notamment l’infirmerie, la maison de la surveillante et les fosses septiques, mais tout de même, le Ministre s’est dit satisfait sur l’ensemble des travaux. Au retour, la délégation ministérielle a marqué un arrêt au collège d’enseignement général (CEG) de Moujia qui a un effectif de 648 élèves dont 222 filles.

(ANP)