Elections générales 2020-2021 : La mission conjointe pré-électorale UA-CEDEAO salue les efforts du gouvernement sur le plan sécuritaire

Société
Spread the love

Sharing is caring!

L’Union Africain et la Commission des Etats de l’Afrique de l’Ouest, ont conjointement conduit les 3 et 4 décembre 2020, une mission conjointe préélectorale pour s’enquérir des conditions de déroulement des élections générales 2020-2021. A la fin de leur mission conduite par SE Jean-Claude Kassi Brou, président de la commission de la CEDEAO, les responsables des deux institutions africaines ont apprécié favorablement les efforts déployés par les autorités pour améliorer la situation sécuritaire dans le pays en général et appellent les candidats à l’élection présidentielle à élaborer et signer un code de bonne conduite tout au long du processus électoral en cours au Niger.

Dans le communiqué final lu par la Représentante-résidente du président de la commission de la CEDEAO au Niger Mme Liliane Alapini, il est rappelé que la mission conjointe a pour objectif d’échanger avec les parties prenantes nigériennes et les responsables des principales institutions en charge de l’organisation des élections générales «pour évaluer le niveau de préparation en vue d’élections inclusives, transparentes, crédibles et apaisées». Cette initiative rentre dans le cadre de leur quête permanente de la paix, de la stabilité et de la consolidation démocratique en Afrique de l’Ouest. La mission s’inscrit ainsi, dit le communiqué, dans le cadre du protocole de la CEDEAO sur la démocratie et la bonne gouvernance ; mais aussi dans le cadre de la déclaration sur les principes régissant les élections démocratiques en Afrique ainsi que la Charte africaine de la démocratie, des élections et de la gouvernance.

Pendant son séjour au Niger, la mission a pris note de l’état de préparation technique des élections par la CENI et a salué l’audit du fichier électoral effectué par la CEDEAO et l’OIF en septembre 2020. Elle a encouragé la CENI à poursuivre la mise en œuvre des actions pour l’organisation des élections, notamment des mécanismes de prévention contre la propagation de la pandémie de la COVID-19. La mission invite par ailleurs tous les partis politiques à participer aux travaux de l’organe de gestion des élections afin de trouver des solutions consensuelles aux difficultés éventuelles.

La mission conjointe UA-CEDEAO a apprécié les efforts importants déployés par les autorités pour améliorer la situation sécuritaire dans le pays en général et les invite à poursuivre dans le même élan, pour assurer la sécurisation de la suite du processus électoral. Par ailleurs, la mission a noté un climat de méfiance qui persiste entre les parties prenantes au processus électoral et les encourage à recourir au dialogue afin de consolider la cohésion sociale et garantir un processus électoral crédible, transparent et pacifique. «A cet effet, la mission exhorte les candidats à l’élection présidentielle à élaborer et signer un code de bonne conduite régissant leurs relations avant, pendant, et après le processus électoral en cours. La mission a encouragé toutes les parties prenantes à éviter les actes de violence et les discours de haine et à recourir aux juridictions pour résoudre tout différend», précise le communiqué.

Au cours de cette déclaration,  le président de cette commission, SE Jean-Claude Kassi Brou a répondu aux préoccupations des journalistes sur le climat actuel qui prévaut à la veille des élections générales. Il a renouvelé le soutien de l’UA et de la CEDEAO au Niger et annoncé le déploiement de missions d’observation électorale dans le cadre des élections générales du 27 décembre 2020. Parmi les membres de la mission conjointe se trouvent la Commissaire aux affaires politiques de l’Union Africaine ; le Représentant de la ministre des Affaires étrangères et de l’intégration régionale du Ghana qui préside le Conseil des ministres de la CEDEAO.

 Souleymane Yahaya(onep)