Elections générales : Début de la formation des formateurs de la CENI à Maradi

Politique
Spread the love

Sharing is caring!

La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI)régionale de Maradi a commencé hier matin, la formation des formateurs de la CENI pour la région. Cette formation concerne les rapporteurs, les présidents des commissions départementales qui répercuteront les connaissances acquises aux membres de leurs structures.

Intervenant au cours à la cérémonie d’ouverture de la formation, le président de la Délégation spéciale de la Ville de Maradi, M. Ibrahim Miko dit Angoula, a souhaité à tous la bienvenue à Maradi. Il a indiqué que cette formation fait suite aux élections locales récemment organisées dans notre pays. «Je voudrai saisir cette occasion pour encourager les participants à suivre cette formation de façon assidue afin que les connaissances acquises se répercutent sur le terrain et concourir ainsi à la quiétude et à la sérénité des élections du 27 décembre prochain» a-t-il dit.

Quant au Vice-président de la CENI régionale, M. Laouali Boubé, il a indiqué que cette rencontre est un cadre qui se veut plus d’échange et de partage de bonnes pratiques pour la gestion des élections générales du 2 décembre 2020. «Ce cadre qui sera animé par vous-même je veux dire par vos collègues, vous permettra, j’en suis convaincu, de corriger les insuffisances  constatées lors des élections du 13 décembre 2020» a-t-il dit. M. Laouali Boubé a toutefois rappelé que tous les participants ont été choisis sur la base de leurs compétences, leurs expériences et leur intégrité. C’est pourquoi il les a invités à suivre avec assiduité ces modules déjà dispensés. «Redoublons encore un peu plus de rigueur dans cette mission pour qu’à la fin, nous puissions nous regarder avec le sentiment d’un devoir accompli» a-t-il lancé aux participants.

Procédant à l’ouverture des travaux, le représentant du Président du Conseil Régional de Maradi, M. Badamassi Ibrahim a remercié les participants à cette rencontre pour leur présence massive. «Je vous invite à prêter une oreille attentive afin que les enseignements qui vous seront dispensés soient bien maîtrisés pour que notre pays puisse organiser des élections transparentes, apaisées et crédibles» a-t-il dit. M. Badamassi Ibrahim leur a rappelé que la tâche qui les attend est lourde, c’est pourquoi il a insisté sur la maitrise des différents modules qui seront enseignés.

Tiémogo Amadou ANP-ONEP Maradi