Fin de la 7ème édition du Salon SAHEL-Niger : 55 prix décernés, soit une enveloppe globale de 36,4 millions de FCFA aux meilleurs produits et technologies ASP/H exposés

Société
Spread the love

Sharing is caring!

La 7ème édition du Salon de l’Agriculture, de l’Hydraulique, de l’Environnement et de l’Élevage (SAHEL- Niger) s’achève, après 4 jours marqués par une importante participation d’exposants et de visiteurs, avec la participation de 7 pays d’Afrique et 1 pays d’Asie. En clôturant le salon, hier dans l’après-midi, au Palais du 29 Juillet de Niamey, en présence du Haut-commissaire à l’initiative 3N et du président du Réseau des chambres régionales de l’agriculture (RECA), ainsi que de plusieurs personnalités, le ministre de l’Agriculture, Dr Alambedji Abba Issa s’est félicité de l’engouement des opérateurs et des prometteurs des technologies innovantes de production et de transformation des produits agro-sylvo-pastoraux et halieutiques (ASP/H), vis-à-vis de cette manifestation.

Cette 7ème édition a été aussi marquée par la qualité et la diversité des produits agro pastoraux et halieutiques présentés. Selon le ministre de l’Agriculture, Dr Alambedji Abba Issa, beaucoup de produits certifiés présentés n’envient rien aux produits importés. «Nos exposants ont en effet présenté des produits normés et certifiés avec le cachet bio, montrant que notre pays est déjà prêt pour la compétition sur les marchés sous régional et continental», a-t-il déclaré.

Les résultats pertinents issus des échanges dans les différents panels animés par les experts sur les thèmes relatifs à la ZLECAF, la labellisation et la certification, et aux chaines de valeur et leur financement innovants, montrent la préoccupation et la détermination de notre pays à rendre plus compétitives les filières à fortes valeurs ajoutées pour répondre aux exigences du marché régional et international. Le ministre de l’Agriculture s’est réjoui de l’engouement du public aussi bien au niveau des stands qu’à celui des conférences, un taux élevé de vente des produits exposés. Dr Alambedji Abba Issa a félicité toutes les délégations et le comité d’organisation pour la réussite de cet important événement et pour les résultats tangibles obtenus. Le ministre de l’Agriculture affirme que le secteur agricole nigérien possède un dynamisme porté par de nombreuses innovations et technologies de pointe utilisées par les jeunes, surtout dans le domaine de l’irrigation. «Ce dynamisme est aussi illustré par un nombre de plus en plus croissant, au fil des éditions, de femmes transformatrices présentant des produits diversifiés et de qualité», a-t-il ajouté.

Ainsi, plusieurs prix ont été remis aux lauréats et des prix de participation aux régions, producteurs et professionnels travaillant dans les domaines agro-sylvo-pastoraux, halieutiques et hydrauliques. Au total, 55 prix ont été remis aux difféfents récipiendaires, pour un montant total de 36.400.000 FCFA.

Le Prix spécial du Président de la République pour la catégorie Agriculture, d’une valeur de 5.000.000 FCFA est remporté par Mme Saoudé Garba de Maradi pour son huile d’arachide fortifiée à la Vitamine A. Dans la catégorie Elevage, c’est Elh Hamissou Harouna de Zinder qui repart avec les 5.000.000 FCFA, pour son Taureau Croisé Azawak-Bororo.

Des Prix spéciaux du Président de l’Assemblée Nationale ont été aussi attribués. Dans la catégorie Environnement, Zabeirou Abdoulkarim de Tillaberi soit 2.000.000 FCFA pour son Kilichi de poisson. En Hydraulique, la Couveuse KP60 de Issa Kimba Massaoudou de Niamey lui a valu également 2.000.000 FCFA. Dans le volet Equipement Matériel de transformation, Bridge Africa Consulting remporte 1.000.000 FCFA pour un «Biodigesteur».

Quatre Prix du Premier Ministre, d’une valeur de 500.000 pour chaque lauréat, ont été décernés pour les catégories Production végétale (à GIE 3B de Niamey), Production Animal (Rabiou Issa de Tahoua, Belier Oudah bicolore blanc fauve), Produit de l’Environnement (Mina Inov, Bouillie enrichi au Moringa de Niamey), et Equipement Hydraulique innovant (à Hamza Alhassane pour son prototype de conservation de la pomme de terre).

Ismaël Chékaré(onep)